Demande de permis de construire : le guide complet pour votre projet de construction

Faut-il un permis de construire pour votre projet de construction ou une déclaration préalable de travaux est-elle suffisante ? Si vous vous posez cette question, vous êtes au bon endroit. Nous vous guidons pour déterminer si un permis de construire est obligatoire pour votre maison individuelle et les travaux que vous souhaitez réaliser. Nous vous accompagnons également pour le montage de votre dossier afin de déposer un permis de construire sans risquer un délai supplémentaire si des pièces sont manquantes.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Qu'est-ce qu'un permis de construire ?

 

Le permis de construire est une autorisation d'urbanisme au même titre que la déclaration préalable de travaux. Il concerne des travaux plus importants. Adressé au service d'urbanisme de la mairie de la commune sur laquelle se situe votre logement, il permet d'être certain de respecter les règles locales d'urbanisme. Avant de faire votre demande de permis de construire, adressez-vous à la mairie pour déterminer si votre terrain se situe ou non dans un secteur protégé.

 

Qu'est-ce qu'un permis de construire ?

 

 

Quels sont les travaux soumis à permis de construire ?

 

C'est l'article R*421-14 du Code de l'urbanisme qui définit les travaux soumis à permis de construire.

 

 

Comment monter votre dossier de demande de permis de construire ?

 

Pour une demande de permis de construire pour une maison individuelle ou ses annexes, vous devez remplir un formulaire cerfa n°13406*13.

 

Bon à savoir : selon l'article L.423-3 du Code de l'urbanisme, toutes les communes de plus de 3 500 habitants disposent d'une téléprocédure pour recevoir et instruire les demandes d'autorisation d'urbanisme depuis le 1er janvier 2022.

 

Pour demander un permis de construire, vous devez monter un dossier complet. Pour toutes les demandes, les documents suivants sont nécessaires :

 

Attention, selon les travaux à réaliser, d'autres documents peuvent être nécessaires pour compléter votre dossier. C'est le cas notamment des plans d'un architecte pour toute construction supérieure à 150 m² ou pour un agrandissement portant la surface de plancher à plus de 150 m².

 

Les autres documents à fournir dépendant de la localisation de votre terrain :

 

Rassurez-vous, tout est clairement indiqué dans le formulaire cerfa.

 

 

À qui adresser la demande d'un permis de construire ?

 

Le dossier de demande de permis de construire doit être adressé à la mairie de la commune sur laquelle se situe le terrain. Comme évoqué précédemment, selon la taille de la commune, il est possible de faire une demande dématérialisée. Dans les communes non concernées, envoyez par courrier votre dossier ou déposez-le directement en mairie.

 

Si vous vivez à Paris, vous devez cette fois vous adresser à un guichet unique, le BASU (Bureau d'Accueil et Service à l'Usager).

 

 

Quel est le délai d'instruction pour un dossier de permis de construire ?

 

Le délai d'instruction d'un permis de construire est de :

 

 

Quelle est la durée de validité d'un permis de construire ?

 

La durée de validité du permis de construire est de 3 ans. Votre permis est considéré comme périmé si au terme de ce délai de 3 ans vous n'avez pas commencé vos travaux ou s'ils ont été interrompus pendant au moins un an.

 

Le délai de validité peut être prolongé 2 fois pour une durée d'un an.

 

 

Déclarer l'ouverture du chantier et l'achèvement des travaux

 

Avant de débuter les travaux, vous devez faire une déclaration d'ouverture de chantier à la mairie grâce à un formulaire spécifique : le cerfa n° 13407*08.

Une fois les travaux achevés, vous devez remplir le formulaire cerfa n°13408*10. Il sera une fois de plus adressé à la mairie.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Vos obligations d'affichage et le droit des tiers

 

Lorsque le permis de construire est accepté, l'affichage du permis de construire sur le terrain est obligatoire. Il doit rester en place tout au long des travaux. Dans les 2 mois suivant l'affichage du permis de construire, cette autorisation d'urbanisme peut être contestée, notamment par un voisin. Il peut alors faire un recours gracieux à la mairie.

 

 

Que peut-on construire sans permis de construire ?

 

Sans permis de construire, il est possible de réaliser des constructions et extensions dont la surface de plancher ou d'emprise au sol est inférieure à 20 m² ou 40 m² selon la couverture de la zone par un PLU ou non.

 

 

Permis de construire : faut-il faire appel à un architecte ?

 

Il est obligatoire de faire appel à un architecte pour toute construction de plus de 150 m² ou pour des travaux portant in fine la surface de plancher à plus de 150 m².

 

Dans un secteur protégé ou aux abords d'un monument historique, vous devez faire intervenir les architectes des bâtiments de France (ABF). L'intervention des architectes des bâtiments de France permet de mieux connaître la réglementation en vigueur et ainsi d'être accompagné pour rectifier, si besoin, votre dossier et éviter un refus de permis de construire qui serait préjudiciable pour votre projet de construction.

 

 

 

Permis de construire : faut-il faire appel à un architecte ?

 

Les demandes d'urbanisme sont-elles payantes ?

 

Non, que vous demandiez un permis de construire ou que vous déposiez une déclaration préalable de travaux, ces démarches ne sont pas payantes. 

En revanche, le permis de construire est un document complexe à remplir. Aussi, vous pouvez demander à votre constructeur ou vos artisans de vous accompagner dans vos démarches. Un architecte peut aussi être à vos côtés pour remplir le formulaire cerfa. Dans ce cas, vous pourriez être amené à payer pour cet accompagnement.

 

 

Une demande d'autorisation d'urbanisme est-elle nécessaire pour vos travaux de rénovation ?

 

Vous avez suivi la formation Rénovation Stratégique 2.0 et êtes prêt à vous lancer dans un investissement locatif ? Comme vous avez pu le constater, la rentabilité sera certainement plus au rendez-vous si vous envisagez un achat dans l'ancien avec des travaux. La question se pose donc de la nécessité ou non de faire une demande de permis de construire ou de déposer un dossier de déclaration préalable de travaux.

 

La réponse est simple : cela va dépendre de vos travaux. Pour la plupart des travaux que nous vous conseillons de réaliser, aucun permis de construire ne sera nécessaire. Nous avons axé une partie de la formation sur l'amélioration du DPE. Celui-ci ne nécessite pas la construction de nouveaux espaces. Tout au plus, selon les travaux réalisés, une déclaration préalable de travaux sera nécessaire.

 

Pour augmenter la valeur de votre appartement avec des rénovations rapides, là encore, pas de permis de construire. De la même manière, diviser une maison pour créer plusieurs appartements ne nécessite pas de permis de construire puisque vous n'allez pas modifier la surface de plancher.

 

En revanche, si vous avez acheté un bien avec un fort potentiel ou un terrain sur lequel vous pourriez envisager une nouvelle construction pour faire de la location courte durée , alors selon la surface créée, il sera nécessaire de faire une demande d'autorisation d'urbanisme, et notamment une demande de permis de construire.

 

 

Gérez comme un pro vos travaux de rénovation avec l'école Rénover pour Gagner

 

Quels que soient les travaux envisagés, la formation Rénovation Stratégique 2.0 vous accompagne pour optimiser votre budget et réussir votre investissement locatif.

 

Achetez une passoire thermique et transformez-là en machine à cash en réalisant des travaux de rénovation énergétique pour améliorer le DPE de votre bien immobilier. Nous vous proposons une formation très complète pour maîtriser de A à Z cet investissement.

 

Et pour vous l'expliquer, nous organisons tous les jeudis un webinaire sur « 19 astuces pour rénover en classe D au meilleur coût ».

 

C’est un webinaire de 1h30 qui condense les 188 pages du Guide Cerema sur le nouveau DPE, combiné à 7 années d’expérience dans un bureau d’étude thermique et 10 années d’expérience dans l’investissement immobilier.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

Faire fortune dans l'immobilier : comment devenir riche grâce en investissant ?

Vous souhaitez devenir riche avec l'immobilier ? C'est tout à fait possible. La question est de savoir quelles sont les bonnes pratiques pour mettre en location un bien durablement et obtenir des loyers vous permettant de couvrir votre crédit immobilier, voire de générer du cash flow tous les mois. Devenir millionnaire grâce à l'immobilier prend du temps, mais votre patience sera largement récompensée.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Faire fortune dans l'immobilier : c'est possible !

 

Beaucoup d'entre vous se posent cette question : "peut-on devenir riche avec l'immobilier ?". La réponse est oui. Mais attention, l'improvisation n'a pas sa place dans un tel projet. Avant tout chose, vous devez apprendre à acheter le bon bien et à le valoriser. Investir dans l'immobilier locatif, c'est s'assurer que les locataires seront au rendez-vous pour limiter les risques liés à ce type d'investissement.

 

Pour faire fortune dans l'immobilier, il faut aussi avoir des ambitions et ouvrir le champ des possibles. Laissez de côté vos craintes et lancez-vous ! Si certains investisseurs ont réussi à devenir riches grâce à l'immobilier, c'est ce que c'est possible. Mais cela a été rendu possible grâce à des choix judicieux.

 

En clair, pour réussir grâce à l'investissement immobilier, adoptez le bon état d'esprit et n'hésitez pas à suivre des formations en ligne à l'image de la formation Rénovation Stratégique 2.0 ou de la formation Subvention Stratégique.

 

Acheter un bien immobilier : ne pas se précipiter pour faire une bonne affaire 

 

L'achat d'un appartement ou d'une maison ne se réalise pas dans la précipitation. Pour vous enrichir, vous devez en premier lieu faire une bonne affaire, et cela se réalise en plusieurs temps.

 

Si vous avez suivi la formation Rénovation Stratégique 2.0, vous savez que tout commence à la visite du bien immobilier. Avec ou sans agent immobilier, vous devrez mettre le doigt sur tous les points positifs, mais aussi sur les points négatifs du logement. De cette manière, vous êtes à même de déterminer si cette bonne affaire ne se transformera pas en gouffre financier avec des travaux imprévus.

 

Mais mettre l'accent sur les défauts d'un appartement ou d'une maison, c'est aussi un excellent levier pour une négociation plus agressive. Mettez en avant les travaux à réaliser pour baisser le prix du bien immobilier. L'assainissement de la maison n'est pas aux normes ? Faites baisser le prix du bien de 10 000 euros. Le diagnostic électrique a détecté des anomalies ? Là encore, faites baisser le prix.

 

Misez sur les passoires énergétiques

 

La négociation sera aussi très intéressante si vous achetez une passoire thermique. En effet, beaucoup de propriétaires se débarrassent aujourd'hui de ces biens interdits peu à peu à la location. Pourtant, ils peuvent offrir un potentiel très intéressant. Une fois de plus, la formation Rénovation Stratégique vous guide pour trouver le bien offrant le meilleur potentiel pour améliorer le DPE, tout en maîtrisant le coût des travaux.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Connaître le marché immobilier local

 

Pour acheter le meilleur bien immobilier au meilleur prix, apprenez à connaître le marché immobilier local. Dans un premier temps, vous saurez si le prix fixé par le vendeur est en accord avec les prix de l'immobilier dans le secteur. D'autre part, s'intéresser au marché immobilier locatif permet de vous assurer qu'il y a bien une demande. Acheter le meilleur bien s'il n'y a pas de candidats à la location n'a que peu d'intérêt.

 

Cela vous permettra aussi d'être au fait du prix des loyers. Si vous souhaitez faire fortune dans l'immobilier, il sera nécessaire de déterminer si les loyers perçus compensent bien les mensualités du crédit immobilier, voire d'envisager un cash flow positif.  Certes, cela prend du temps, mais c'est l'une des clés de la réussite.

 

Maîtrisez son financement

 

Le financement de votre projet doit être choisi avec la plus grande attention. Comment devenir millionnaire en investissant dans l'immobilier ? En maîtrisant toutes les charges impactant la rentabilité de vos investissements. Prendre un courtier pour obtenir le meilleur taux et la meilleure assurance emprunteur est souvent nécessaire.

 

De cette manière, vous réduisez le coût total du crédit et les mensualités à couvrir par les loyers. Optimiser votre financement est une véritable opportunité à long terme. Tandis que vos mensualités seront constantes tout au long du prêt immobilier, les loyers vont quant à eux augmenter au fil des années.

 

En clair, pour devenir riche, il faut commencer par faire des économies.

 

Faire fortune dans l'immobilier : comment devenir riche grâce en investissant ?

 

Choisir le bon type de bien immobilier locatif pour devenir rentier grâce à l'immobilier

 

Le type de bien que vous allez louer est un axe de réflexion si vous souhaitez devenir rentier avec l'immobilier. Les biens les plus demandés à la location et les plus intéressants sont les T2. Ces biens sont recherchés à la fois par des étudiants, des jeunes actifs, des jeunes couples, des personnes divorcées, des retraités seuls, etc. Bref, la demande locative pour ces biens est très importante. Cela vous permet en plus d'investir des montants raisonnables pour débuter.

 

Ensuite, vous devez vous poser la question de la nature du bien. Les biens neufs offrent beaucoup d'avantages. Des garanties, un DPE correct, des prestations intéressantes, pas de travaux à court terme, etc. Pourtant, ce n'est pas la solution la plus économique.

 

Les bonnes affaires, vous les trouverez plus facilement dans l'ancien avec travaux. Et ce sera encore plus le cas avec des passoires thermiques. Ces biens sont aujourd'hui dévalués. Vous achetez en dessous du prix du marché, vous faites des travaux et pouvez envisager une plus-value importante à la revente. Mais la rénovation de ces biens permet aussi d'obtenir une très belle rentabilité à la location.

 

Diversifier votre patrimoine immobilier pour devenir rentier immobilier

 

Devenir propriétaire de biens en location permet d'accéder à la liberté financière. Pour cela, il est recommandé, comme dans la plupart des placements, de diversifier votre offre et de toucher une cible plus large. 

 

Vous pouvez acheter un appartement isolé, une maison, ou envisager des immeubles de rapport. Cette solution est particulièrement intéressante pour deux raisons. D’une part, vous avez la possibilité d'acheter un bien à un prix attractif, surtout si vous envisagez des travaux. D'autre part, le prix du loyer au m² sera très intéressant. Et c'est sans compter les démarches allégées en achetant plusieurs appartements en allant qu'une seule fois à la banque et chez le notaire.

 

Diversifier les types d'investissements

 

Certains investisseurs choisissent également de diversifier les placements immobiliers. Vous pouvez faire du crowdfunding immobilier, acheter des parts de SCPI, etc. Mais attention, selon votre choix, vous n'avez pas la maîtrise complète de votre investissement.

 

Vous préférez avoir la main sur vos investissements ? Deux solutions peuvent s'envisager conjointement :

 

 

Investisseur immobilier : comment devenir riche grâce à l'investissement locatif ? 

 

Devenir riche dans l'immobilier : une maîtrise de la fiscalité indispensable

 

Les investisseurs se font parfois rattraper par une fiscalité qu'ils avaient mal anticipée. Certains ont tout simplement oublié qu'il était possible d'optimiser la fiscalité d'un investissement dans l'immobilier locatif. Pourtant, c'est le clé. Moins d'imposition, c'est une rentabilité plus importante. 

 

En matière d'investissement immobilier, il est nécessaire de se poser les bonnes questions. Quel investissement permet d'optimiser au mieux ma fiscalité ? Là encore, acheter dans l'ancien et faire des travaux est intéressant. Vous pouvez profiter du mécanisme de déficit foncier. En optant pour le régime réel d'imposition, vous déduisez vos charges, et notamment vos travaux. Si vos charges sont supérieures aux loyers perçus, vous créez un déficit foncier reportable sur plusieurs années. En clair, vous valorisez votre bien sans pour autant alourdir votre fiscalité. 

 

Le choix du type de bien est important également si vous choisissez le régime micro foncier. Avec la location nue, vous bénéficiez d'un abattement de 30 % sur vos loyers. Avec la location meublée, cet abattement automatique est de 50 %. 

 

Bien maîtriser les travaux de rénovation pour pérenniser votre investissement immobilier locatif

 

Les rénovations doivent être parfaitement maîtrisées. C'est l'une des clés pour réussir votre investissement immobilier. Avec la formation Rénovation Stratégique 2.0, vous apprenez à comprendre les devis et à les négocier avec les artisans. Vous apprendrez aussi à trouver les meilleurs artisans pour votre projet.

 

Surtout, vous découvrirez avec le bonus spécial DPE comment rénover un bien, en passant d'un DPE G à un DPE D. Impossible d'imaginer devenir riche avec l'immobilier si vous vous lancez avec des logements que vous ne pourrez pas louer de manière pérenne. Avec un bon DPE, vous êtes certain de louer pendant de nombreuses années. De plus, la consommation d'énergie est un critère de choix essentiel pour les locataires, vous louerez plus facilement un bien économique sur le plan énergétique.

 

C'est ce que nous vous expliquons à travers la formation Subvention Stratégique. Il est tout à fait possible de rénover à moindre coût. Comment ? En bénéficiant de toutes les aides possibles pour les propriétaires, à l'image de MaPrimeRénov'. Ce dispositif permet d'obtenir une aide conséquente pour tous vos travaux de rénovation énergétique, de quoi baisser considérablement le coût de votre projet immobilier et d'en augmenter la rentabilité.

 

Comment faire fortune dans l'immobilier avec l'école Rénover pour Gagner ?

 

Devenir riche en investissant dans l'immobilier, c'est possible si vous êtes prêt à vous lancer. Pour cela, prenez le temps en amont de suivre une formation sur l'immobilier.

 

Avec la formation Rénovation Stratégique 2.0, vous avez les clés pour gagner de l'argent dans l'immobilier. Contrez l'augmentation des prix de l'immobilier en achetant une passoire thermique. Faites une bonne affaire et effectuez les rénovations énergétiques nécessaires pour valoriser votre bien et le transformer en machine à cash.

 

Et pour vous l'expliquer, nous organisons tous les jeudis un webinaire : « 19 astuces pour rénover en classe D au meilleur coût ».

 

Une formation entièrement dédiée aux investisseurs !

 

C’est un webinaire de 1h30 qui condense les 188 pages du Guide Cerema sur le nouveau DPE. Profitez des conseils d'un expert avec 7 années d’expérience dans un bureau d’étude thermique et 10 années d’expérience dans l’investissement immobilier.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

Apprendre l’immobilier : les clés pour devenir investisseur

Vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif pour constituer votre patrimoine immobilier et compléter vos revenus ? S’il existe de nombreux livres sur l’investissement immobilier, la formation en ligne est une solution à envisager sérieusement. Vous souhaitez apprendre l’immobilier sans attendre ? Nous vous dévoilons tous les points clés à comprendre pour devenir rapidement un expert en immobilier.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Pourquoi maîtriser les rouages de l’immobilier ?

 

Devenir investisseur immobilier ne s’improvise pas. Apprendre l’immobilier avant de vous lancer est indispensable pour une raison simple : de nombreuses erreurs sont commises par les investisseurs novices qui ne maîtrisent pas le sujet. Ne pas acheter un bien à fort potentiel, sous-estimer les travaux, ne pas répondre à la demande locale, ne pas regarder le DPE (diagnostic de performance énergétique), etc.

 

De nombreuses ressources permettent aujourd’hui de mieux comprendre l’investissement immobilier et de gagner un temps précieux, en évitant des erreurs lourdes sur le plan financier. Les investisseurs ont donc tout intérêt à prendre le temps de se former pour assurer la pérennité de leur projet immobilier. Ainsi, vous serez certain de constituer votre patrimoine immobilier de manière efficace grâce à des revenus passifs.

 

 

Optimiser son financement pour investir

 

Avant de vous lancer dans un projet immobilier, apprendre à investir passe par une connaissance du financement. Certaines formations sur l’immobilier se veulent très complètes et pourtant, elles n’abordent pas cette partie essentielle. Pourtant, nous y reviendrons plus loin dans ce guide, la rentabilité de votre projet immobilier est en jeu dès son financement.

 

La première étape de votre projet consiste donc à trouver le meilleur crédit immobilier. Pour gagner en temps et en efficacité, n’hésitez pas à faire appel à un courtier immobilier. Cet expert travaille en collaboration avec les banques. Il est susceptible d’obtenir des offres plus attractives et ainsi de vous proposer le meilleur taux. Vous réduisez ainsi de manière importante le coût total de votre crédit, et donc de vos mensualités.

 

Mais n’en restez pas là. Le prêt immobilier de votre investissement locatif devra être assuré. Peut-être ne le savez-vous pas, mais l’assurance emprunteur représente une part importante du coût du crédit, au même titre que les intérêts. Elle peut représenter jusqu’à 30 à 50 % des frais liés au prêt immobilier. Aujourd’hui, vous bénéficiez d’un droit à la délégation d’assurance grâce à la loi Lagarde. Aussi, vous n’êtes pas contraint de souscrire l’assurance de groupe proposée par la banque. En souscrivant une assurance individuelle pour votre crédit immobilier, vous pouvez envisager là encore des économies importantes pour réduire vos mensualités de remboursement.

 

 

Bien définir vos objectifs d’investissement immobilier locatif

 

Apprendre l’immobilier, c’est aussi comprendre pourquoi vous investissez. Tous les investisseurs n’ont pas les mêmes objectifs. Certains souhaitent constituer un patrimoine immobilier et préparer la retraite. D’autres souhaitent bénéficier d’un complément de revenus pour augmenter leur niveau de vie. D’autres encore cherchent une solution pour mieux préparer leur succession. Certains investisseurs voient l’investissement locatif comme une opportunité pour réduire leur imposition, à travers des dispositifs fiscaux, comme la loi Denormandie pour la rénovation.

 

 

Reconnaître le potentiel d’un bien immobilier

 

Comment investir dans l’immobilier locatif ? En apprenant à reconnaître les meilleures opportunités. C’est d’ailleurs ce que nous vous dévoilons dans la formation Rénovation Stratégique 2.0. Trouver le bon bien, c’est vous assurer de limiter le montant des travaux. Eux aussi auront un impact majeur sur la rentabilité de votre achat immobilier.

 

Aussi, avant de se lancer dans l’investissement immobilier, il est nécessaire de bien comprendre quel bien a un fort potentiel et quel bien immobilier pourrait être un gouffre financier. Comme évoqué dans notre formation, la visite du bien est une étape majeure. Elle permet de déterminer les points forts et les points faibles d’un bien. Apprendre l’immobilier, c’est aussi apprendre la patience et à ne pas vous précipiter en achetant le premier bien venu.

 

 

Reconnaître le potentiel d’un bien immobilier

 

 

Comprendre le marché immobilier local

 

Apprendre à investir dans l’immobilier nécessite de bien comprendre le marché immobilier local. La réussite d’un investissement locatif est corrélée à la mise en location (et à la perception des loyers bien sûr). En cas de vacance locative, le risque financier est majeur, surtout si vous comptez sur les loyers pour rembourser votre crédit immobilier.

 

Impossible de devenir investisseur immobilier sans réaliser une étude précise du marché local. La demande locative est-elle forte ? Est-elle en adéquation avec le type de bien immobilier que vous comptez acheter ? Quel est le prix au m² et le bien convoité est-il vendu au bon prix ? Ce sont certaines des questions à vous poser avant de vous lancer dans l’investissement immobilier.

 

Autre point important lors de l’étude du marché immobilier local : le prix des loyers. Sont-ils plafonnés ? Quel est le prix moyen au m² ? Ces indications sont incontournables pour deux raisons. D’une part, cela vous permet de déterminer le montant du loyer raisonnable pour trouver des locataires. D’autre part, les loyers étant destinés à compenser les mensualités du crédit, vous devez vous assurer que votre effort d’épargne sera faible, voire inexistant.

 

 

Choisir la bonne typologie de bien immobilier et le bon emplacement

 

Un investissement immobilier permet d’augmenter vos revenus. Mais pour cela, il doit avant tout correspondre à la demande. Les investisseurs privilégient généralement les T2 ou T3 pour un investissement immobilier. Ce sont des biens pour lesquels la demande est forte.

 

Toutefois, selon l’emplacement, la typologie du bien immobilier n’est pas toujours la même. Près des écoles, des commerces, des parcs et des transports en commun, un investissement dans un logement plus grand peut répondre aux attentes des familles. A contrario, un studio près des universités est un investissement immobilier locatif judicieux.

 

 

Savoir calculer la rentabilité d’un investissement locatif

 

La gestion d’un projet immobilier sera optimale si vous avez une notion de la rentabilité. Votre banquier vous en parlera lorsque vous ferez votre demande de crédit immobilier.

 

La rentabilité locative est un ratio entre le coût de l’opération et les loyers perçus.

 

Le calcul de la rentabilité brute est le suivant : loyer annuel / prix d’achat x 100.

 

Exemple : pour un bien à 200 000 euros pour lequel vous percevez un loyer annuel de 9 600 euros, la rentabilité brute est de 4,8 %.

 

Pour un calcul plus précis, vous pouvez prendre en compte le coût total du crédit puisque vous paierez des intérêts et une assurance emprunteur.

 

 

Comprendre la notion de performance énergétique

 

Ce qu’il faut savoir lorsque vous achetez un bien immobilier ancien, c’est qu’il existe des interdictions de location. En effet, les règles évoluent et les considérations écologiques prennent une place importante dans le cadre d’un investissement immobilier locatif.

 

Aujourd’hui, pour limiter l’impact environnemental du logement et louer des biens immobiliers plus décents aux locataires, les investisseurs font face à des interdictions évolutives.

 

C’est une notion à connaître avant de vous lancer sous peine de mettre en péril votre projet immobilier.

 

Les logements G+, les plus énergivores, sont interdits à la location depuis le 1er janvier 2023. Dès le 1er janvier 2025, aucun logement avec un DPE G ne pourra être loué. Suivront les logements F en 2028 et E en 2034.

 

Deux solutions se présentent pour un investissement locatif pérenne :

 

La formation Rénovation Stratégique 2.0 est consacrée à la rénovation des passoires thermiques.

 

Nous sommes persuadés qu’il est possible de saisir de nombreuses opportunités avec les passoires thermiques. Ces logements se vendent moins vite et sont négociables. Vous pouvez effectuer une très belle opération en les rénovant pour les louer, ou même pour les revendre et faire une plus-value majeure. Dans ce contexte, devenir marchand de biens est à envisager pour des gains très intéressants à moyen terme.

 

 

Savoir estimer les travaux

 

Apprendre l’immobilier, c’est éviter des erreurs lourdes financièrement. Maîtriser les travaux n’est pas inné. Grâce notre formation sur la rénovation, vous avez une vision plus claire des travaux à envisager et des coûts. Elle vous apprend également à mieux comprendre les devis pour les comparer et trouver le meilleur artisan.

 

 

Savoir estimer les travaux

 

 

Vous pouvez investir dans l’immobilier locatif si vous êtes capable d’anticiper. Avant de signer un compromis de vente, n’hésitez pas à faire intervenir des artisans pour estimer le coût de vos travaux de rénovation énergétique, mais aussi d’aménagement pour rendre le bien immobilier plus attractif. L’objectif est d’emprunter le bon montant à la banque, et de ne pas subir un manque de financement empêchant la concrétisation de votre projet immobilier.

 

Au-delà du coût des travaux, il est nécessaire d’apprendre à estimer le délai de réalisation. Plus la durée des rénovations est courte, plus vous percevez rapidement les revenus locatifs nécessaires au remboursement de votre crédit immobilier.

 

Vivre dans une maison en chantier est possible si vous en êtes propriétaire occupant. Ce ne sera pas envisageable pour un investissement locatif.

 

 

Trouver le bon locataire

 

Même les meilleurs livres sur l’investissement immobilier n’évoquent pas nécessairement cet aspect. Ils prennent en compte toutes les démarches liées au financement et au choix du bien immobilier, mais pas toujours la partie recherche du locataire.

 

Pourtant, sans locataire, comment réussir un investissement locatif ?

 

Trouver le bon locataire, c’est veiller à ce qu’il soit en mesure de payer ses loyers. Pour cela, demandez tous les documents autorisés (avis d’imposition, contrat de travail, derniers bulletins de salaire, etc.). Cela vous permet de mettre toutes les chances de votre côté pour que les loyers soient honorés. Toutefois, malgré ces précautions, la situation du locataire peut évoluer défavorablement. Les investisseurs immobiliers ont donc tout intérêt à demander un garant ou à souscrire une garantie des loyers impayés.

 

 

Suivre une formation en ligne

 

Les investissements immobiliers deviennent plus simples lorsque vous maîtrisez toutes les étapes à suivre.

 

Nous vous conseillons de ne pas démarrer dans l’investissement immobilier sans formation.

 

Tous les conseils délivrés ici vous seront très utiles pour vous poser les bonnes questions avant tout achat d’un bien immobilier. Mais ils ne suffisent pas. C’est pourquoi nous avons mis en place trois formations en ligne incontournables.

 

La formation Rénovation Stratégique 2.0 vous donne toutes les clés pour rénover de manière efficace un bien immobilier et le mettre en location. Cette formation en ligne vous dévoile comment transformer une passoire énergétique en machine à cash. Aujourd’hui, avec les interdictions successives de location, de nombreuses opportunités sont à saisir. Nous vous guidons pour acheter le bon bien immobilier et gérer vos travaux comme un pro pour une mise en location rapide. Vous pourrez ainsi espérer réaliser du cash-flow. De la visite à la mise en location, toutes les étapes de votre investissement immobilier locatif vous sont dévoilées.

 

La formation Subvention Stratégique vous accompagne, quant à elle, dans le financement de vos travaux. Apprendre l’immobilier, c’est aussi comprendre les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour réduire le coût de votre investissement et augmenter au maximum sa rentabilité. Rénovez à moindre coût votre parc immobilier et constituez un patrimoine capable de vous rapporter de l’argent chaque mois.

 

Le cahier des charges offre un véritable accompagnement aux investisseurs immobiliers pour une gestion optimale de leurs travaux pièce par pièce. Cette formation est très précise et spécifique. Fabien Liégeois met à votre service 10 ans d’expérience et une trentaine d’appartements rénovés pour vous éviter des erreurs majeures.

 

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Apprendre l’immobilier devient simple avec l’école Rénover pour Gagner

 

Nous vous proposons des formations en immobilier basées sur de véritables expériences pour vous accompagner dans votre projet d’investissement locatif.

 

Nous savons concrètement comment ne pas commettre d’erreurs tout au long du processus de rénovation et comment obtenir toutes les subventions possibles pour faire des économies.

 

Que vous souhaitiez devenir investisseur locatif ou marchand de biens, découvrez comment repérer un bien avec un fort potentiel pour le transformer en machine à cash.

 

Et pour vous l'expliquer, nous organisons tous les jeudis un webinaire : « 19 astuces pour rénover en classe D au meilleur coût ».

 

C’est un webinaire de 1h30 qui résume les 188 pages du Guide Cerema sur le nouveau DPE. Il s'appuie également sur 7 années d’expérience dans un bureau d’étude thermique et 10 années d’expérience dans l’investissement immobilier.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

Plume de canard : un bon matériau isolant pour améliorer le DPE ? 

Vous cherchez le meilleur matériau isolant et envisagez de privilégier un matériau d'origine animale ? La laine de canard présent des avantages certains, même si cet isolant présente également quelques limites à prendre en compte par rapport à un isolant naturel tel que la laine de mouton.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

Comment l'isolant en plume de canard est-il conçu ?

 

Vous recherchez un isolant naturel et avez pensé à la plume de canard ? Malheureusement, cet isolant biosourcé n’est pas si naturel qu’il n’y paraît. En effet, la plume de canard est lavée à 150° et dégraissée pour limiter les risques d’allergie. Ensuite, elle est traitée et on y ajoute d’autres composants tels que la laine de mouton (10 %) et le polyester thermofusible (20 %). La plume de canard est ensuite lavée à nouveau puis séchée.

 

La laine de canard étant très inflammable, elle doit être traitée. De même un traitement antifongique est utilisé pour rendre ce matériau isolant plus résistant. Attention, certains fabricants ajoutent même de la colle, un produit polluant.

 

 

Plumes de canard : pour quel type d'isolation ?

 

Vous souhaitez réaliser des travaux d’isolation pour améliorer votre DPE et mettre votre bien immobilier en location ? La plume de canard se présente en vrac, en panneaux ou en rouleaux. Aussi, c’est une solution adaptée à tous les types d’isolation. Vous pourrez envisager de l’utiliser pour l’isolation des murs, des rampants et de combles perdus. La densité de l’isolation aura un impact sur la performance thermique finale, et donc sur votre DPE.

 

Étant particulièrement inflammable, la plume de canard n’est pas conseillée comme isolant près d’une source de chaleur.

 

Pour en savoir plus sur l’isolation de votre bien immobilier, nous vous invitons à suivre la formation Rénovation Stratégique 2.0 et à consulter le module 10. Vous bénéficierez d’informations complètes pour une isolation performante parfaite pour optimiser votre DPE et mettre votre bien en location plus longtemps.

 

 

Un pare-vapeur obligatoire avec cet isolant

 

La plume de canard répond aux exigences de la norme Haute Qualité Environnementale (HQE). En clair, c’est un isolant de qualité. Toutefois, il résiste peu aux vapeurs d’eau. De ce fait, l’utilisation d’un isolant en plume de canard impose d’utiliser un pare-vapeur dans les combles. L’objectif de ce pare-vapeur est de limiter la présence d’humidité dans vos combles et la fuite d’air chaud par le plafond. C’est donc un plus pour améliorer les performances énergétiques de votre logement et donc votre DPE.

 

 

Sa capacité à absorber l’humidité en fait un matériau déconseillé dans un environnement où l’hygrométrie est trop élevée. De même, il n’est pas adapté aux murs humides ni aux planchers en contact direct avec le sol.

 

 

Quelle performance thermique pour l'isolation en plume de canard ?

 

Le pouvoir isolant de la plume de canard est réel. Le coefficient de conductivité thermique de ce matériau se situe entre 0,035 W/mK et 0,042 W/mK. Toutefois, selon la qualité du produit acheté, la conductivité thermique n’est pas garantie. Pour une performance thermique optimale, nous vous invitons à privilégier une plume de canard certifiée Acermi ou sous Avis Technique à l’image de la gamme Batiplum.

 

Avec ce matériau, vous assurez un meilleur confort en toute saison, la plume de canard est en mesure de rafraîchir le logement en été.

 

Sachez par ailleurs que la plume de canard est un isolant qui a prouvé son efficacité dans la rénovation des maisons à ossature bois.

 

Au-delà de sa performance thermique, la plume de canard est reconnue également pour sa capacité à améliorer le confort acoustique d’un logement. En clair, elle saura améliorer de manière globale le confort de vos locataires.

 

 

Comment obtenir la meilleure performance thermique avec la plume de canard ?

 

Pour avoir accès à des aides financières et bénéficier des meilleures performances, voici les recommandations minimales pour la pose d’un isolant en plume de canard.

 

Surface Épaisseur Résistance thermique minimale
Murs 13 cm 3,7 m².K/W
Combles perdus 24,5 cm 7 m².K/W
Rampants 21 cm 6 m².K/W

 

 

Le prix d'une isolation à base de plumes de canard

 

Un isolant à base de plumes de canard reste peu onéreux par rapport à un isolant naturel. Le prix du m² se situe autour de 20 à 25 € le m². C’est environ 2 fois plus que la laine de verre la moins chère. En revanche, la plume de canard est moins chère que l'isolant en laine de mouton dont le prix au m² se situe au-dessus de 30 €.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Isolation thermique en plume de canard : le bilan

 

Pour y voir plus clair et déterminer si l’isolant thermique à base de plume de canard est à privilégier, c’est le moment de faire un récapitulatif des avantages et inconvénients de cette solution.

 

Les avantages Les inconvénients
Un prix faible pour un isolant biosourcé Inflammable
Une bonne performance thermique Pas adaptée aux environnements humides
Un isolant renouvelable et recyclable Nécessite la pose d’un pare-vapeur
Un bon confort en été et en hiver Nécessite des traitements
Une bonne performance acoustique Qualité très variable selon les fabricants
Conforme au label HQE

 

Pour profiter des avantages de ce matériau isolant, nous vous rappelons de bien privilégier un isolant certifié. Vous vous assurerez une meilleure qualité et limiterez la présence de polluants dans votre isolant.

 

 

Les autres isolants à envisager pour améliorer le DPE

 

Vous avez suivi la formation Rénovation Stratégique 2.0 ? Vous savez donc parfaitement qu’il existe trois types d’isolants :

 

La plume de canard est un isolant à la croisée des chemins, il ne s'agit pas à 100 % d'un isolant écologique même s’il reste biosourcé et relativement naturel. Choisir un isolant naturel est idéal pour faire un geste environnemental. Toutefois, dans le cadre d’une rénovation pour un investissement locatif, le rapport qualité/prix reste primordial. Aussi, l’isolant minéral à l’image de la laine de verre ou de la laine de roche reste à privilégier.

 

Les autres isolants à envisager pour améliorer le DPE

 

Les aides à la rénovation

 

Vous souhaitez rénover une passoire thermique grâce aux aides à la rénovation énergique ? Avec un isolant en plume de canard performant, vous pouvez espérer obtenir l’aide MaPrimeRénov’. Faites appel à une entreprise RGE pour vos travaux de rénovation et créez un compte simplement sur le site maprimerenov.gouv. En respectant les critères de performances et les plafonds de ressources, vous pourrez faire financer une partie de vos travaux par l’État. Dans le cadre d’un investissement locatif, vous pouvez espérer de cette manière une meilleure rentabilité en réduisant le coût de votre opération.

 

 

Devenez un expert de la rénovation thermique avec l’École Rénover pour Gagner

 

En suivant notre formation Rénovation Stratégique 2.0, vous saurez tout sur l’isolation, que vous utilisiez de la plume de canard, de laine de mouton ou de la laine de verre.

 

Notre formation complète vous délivre tous les conseils pour devenir un expert et transformer en quelques mois une passoire énergétique en machine à cash.

 

Et pour vous l'expliquer, nous organisons tous les jeudis un webinaire sur « 19 astuces pour rénover en classe D au meilleur coût ».

 

C’est un webinaire de 1h30 qui est un condensé des 188 pages du Guide Cerema sur le nouveau DPE. Combiné à 7 années d’expérience dans un bureau d’étude thermique et de 10 années d’expérience dans l’investissement immobilier.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

Injection de résine sous une maison : quel est le prix ?

Quand vous observez des indices de problèmes structurels dans votre maison, comme des fissures dans les murs, des portes qui ne se ferment pas correctement ou des planchers inégaux, il pourrait être indispensable de consolider vos fondations. L'utilisation de l'injection de résine sous les fondations s'avère être une méthode efficace pour réparer et renforcer les fondations affaiblies.

 

Examinons le procédé, ses bénéfices ainsi que le prix de l’injection de résine sous une maison.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Qu’est-ce que l’injection de résine sous une maison ?

 

L'injection de résine sous les fondations est une procédure de réparation structurelle visant à renforcer les fondations affaiblies ou endommagées. Cette méthode se révèle particulièrement efficace pour les fondations érigées sur des sols argileux, sujettes à des mouvements de dilatation et de contraction en fonction des conditions météorologiques.

 

 

À quoi sert l’injection de résine sous une maison ?

 

Les conditions météorologiques, la composition du sol et des fondations insuffisamment dimensionnées peuvent entraîner l'instabilité de votre maison. Le tassement du sol peut se traduire par l'apparition de fissures sur les sols et les murs, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. En fonction de leur emplacement, ces fissures peuvent présenter un danger variable pour la stabilité à long terme de votre résidence.

 

L'injection de résine sous les fondations permet de pallier ce problème. Cette solution offre de nombreux avantages, notamment :

 

Comment effectuer une injection de résine sous une maison ?

 

L'injection de résine sous les fondations représente une méthode efficace pour renforcer les structures des bâtiments et résoudre les problèmes associés aux fondations affaiblies.

 

Ce processus suit plusieurs étapes cruciales afin de garantir des résultats optimaux. Tout d'abord, une évaluation approfondie de l'état des fondations est effectuée afin de repérer les zones présentant des faiblesses ou des signes de détérioration. Ensuite, des trous de forage sont percés stratégiquement dans les fondations. À travers ces ouvertures, une résine spéciale est injectée sous pression, comblant ainsi les vides et les fissures présents dans le sol ou les matériaux de la fondation. La résine peut être une variété expansive, s'étendant lors de l'injection pour remplir efficacement les espaces vides. Une fois injectée, la résine se solidifie rapidement, renforçant ainsi les fondations et améliorant leur stabilité structurelle.

 

 

Quel est le prix pour une injection de résine sous une maison ?

 

Le prix de l'injection de résine sous la maison peut fluctuer en fonction de plusieurs paramètres, tels que l'ampleur des dommages et des problèmes de fondations, les dimensions de la structure, l'emplacement géographique, la complexité du projet et le type de résine utilisé. Les tarifs de ce service peuvent également varier en fonction de l'utilisation de résines expansives ou de résines spécifiques adaptées aux sols argileux. Il est crucial de solliciter des devis détaillés auprès de professionnels spécialisés afin d'obtenir une estimation précise des coûts liés à votre projet spécifique, de comprendre les dépenses engagées, et de sélectionner la solution la mieux adaptée à votre situation.

 

Néanmoins, en règle générale, le prix de cette intervention varie entre 100 et 200 euros par mètre linéaire de fissure.

 

Il convient également de souligner que les tarifs peuvent augmenter en cas de travaux de réparation supplémentaires, tels que la correction de fissures importantes ou la stabilisation de fondations affaiblies.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Pieux ou injection de résine sous la maison : le prix diffère !

 

L'injection de résine est désormais une méthode couramment utilisée dans les techniques de soutènement. Toutefois, sa performance et son économie par rapport aux techniques classiques de pieux ou de micropieux restent sujettes à débat.

 

Bien que la comparaison financière puisse parfois être délicate, de nombreux chantiers de fondation optent désormais pour l'injection de résine. Ce procédé est notamment en concurrence avec les micropieux car le pieu classique requiert un appareil de forage encombrant et ne peut être utilisé que sur des chantiers ouverts et facilement accessibles. Ce n’est pas le cas de la foreuse de micropieu, qui est plus petite et adaptable à des configurations complexes.

 

L'injection de résine sous les fondations est généralement plus économique que les micropieux. Son coût peut être jusqu'à deux fois moins élevé pour des traitements localisés et peu profonds, même si chaque situation est unique.

 

 

Des aides à la rénovation de votre passoire thermique !

 

Si vous avez saisi l’occasion d‘acquérir une passoire thermique en tant qu’investissement locatif, sachez que vous pouvez encore davantage doper la rentabilité de votre bien en décrochant des aides à la rénovation comme par exemple MaPrimRenov car les bailleurs y sont aussi éligibles à certaines conditions !

 

L'école Rénover pour Gagner vous permet d’entrer dans un véritable cercle vertueux et d’optimiser toutes vos démarches liées à votre investissement :

 

 

Vous avez besoin de consolider les fondations de votre maison ?

 

Que ce bâtiment soit à usage d’habitation principale, d’investissement locatif ou destinée à être revendue pour dégager une plus-value, il existe la solution de l’injection de résine sous la maison, à un prix souvent moins cher que l’on pense.

 

Bien évidemment, ce type de travaux fait partie des rénovations prioritaires, comme isoler une toiture ancienne ou des murs, ou encore changer la chaudière ou les fenêtres pour mettre du double vitrage. Mais vous vous demandez-vous peut-être comment rénover une maison quand on n’y connaît rien.

 

Vous avez besoin de consolider les fondations de votre maison ?

 

Les formations de l'école Rénover pour Gagner s’adressent à vous

 

Il est tout à fait possible d'entreprendre la rénovation d'une maison même sans expérience préalable. Il vous suffit simplement de suivre la formation Rénovation Stratégique 2.0 pour devenir un expert en travaux de rénovation en quelques semaines seulement.

 

La plupart des formations disponibles sur le marché sont relativement générales et ne permettent pas d'acquérir une maîtrise complète de tous les aspects de la rénovation. Avec l'École Rénover pour Gagner, vous apprenez à gérer l'intégralité du processus, de l'acquisition à la rénovation complète d'un bien immobilier.

 

En plus des cours, vous disposez de supports comme des fiches techniques et des vidéos claires, sans oublier les questions spécifiques que vous pouvez poser concernant les problèmes techniques que vous rencontrez !

 

La fiche technique numéro 5 par exemple vous permet d’apprendre entre autres choses la différence de fondation et de structure entre les bâtiments anciens et nouveaux et la méthode pour une reprise en sous-œuvre au meilleur prix, l’injection de résine sous la maison généralement.

 

 

 

Les formations de l'école Rénover pour Gagner s’adressent à vous

 

Que vous soyez investisseur immobilier dans le but de constituer un patrimoine locatif ou réaliser des opérations de marchand de biens, l'École Rénover pour Gagner vous accompagne tout au long de vos projets en vous aidant notamment à :

 

 

Un webinaire pour tester gratuitement l'École Rénover pour Gagner

 

Pour vous donner un avant-goût de nos formations et vous convaincre de la qualité de notre enseignement, chaque jeudi, nous tenons un webinaire intitulé "19 astuces pour une rénovation de classe D à moindre coût".

 

Ce webinaire d'une durée de 1h30 est un résumé des 188 pages du Guide Cerema sur le nouveau DPE, enrichi par nos 7 années d'expérience dans un bureau d'études thermiques et nos 10 années d'expertise dans l'investissement immobilier.

 

Pour vous y inscrire, c'est facile et totalement gratuit : il suffit de cliquer sur ce lien et d'entrer votre nom et vos coordonnées.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

Emprunter en France pour investir dans l'immobilier à l'étranger, c'est possible ?

Est-il possible d'emprunter en France pour investir à l'étranger ?

 

Faire un achat immobilier à l'étranger peut être particulièrement tentant. Certains pays sont parfaits pour l'achat d'une résidence secondaire ou pour envisager un investissement locatif. Toutefois, pour financer votre achat immobilier, vous devrez peut-être souscrire un crédit immobilier. Si tel est le cas, vous allez vous apercevoir que votre banque française n'est pas très à l'aise avec ce type de projet. On vous explique pourquoi et les solutions à envisager pour réussir malgré tout votre achat immobilier à l'étranger.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Pourquoi investir dans l'immobilier à l'étranger ?

 

Acheter à l'étranger peut répondre à deux besoins :

 

En France, les prix de l'immobilier ne baissent pas beaucoup. Ils baissent par endroits, mais ce n'est pas encore suffisant pour de nombreux Français qui souhaitent investir et constituer un patrimoine immobilier. Certains pays sont vus comme des Eldorados. Le Portugal, la Hongrie, la Roumanie ou encore la Bulgarie promettent des prix très attractifs. À Lisbonne en 2023, le prix au m² était en dessous de 4 000 euros, c'est bien loin des prix à Paris.

 

Pourquoi investir dans l'immobilier à l'étranger ?

 

Prêt immobilier pour acheter un bien à l'étranger : des banques réticentes

 

Lorsque vous achetez un bien immobilier situé en France, les banques ne se posent pas de question. Elles vont étudier votre dossier, votre taux d'endettement, voire votre reste à vivre et s'assurer que vous êtes en mesure de rembourser votre crédit.

 

Elles vont vous demander de souscrire une assurance emprunteur, et peut-être une garantie hypothécaire sur votre bien immobilier. En clair, financer un bien en France reste simple, dès lors que votre dossier est favorable.

 

Lorsqu'il s'agit d'acheter à l'étranger, la situation est bien différente. Les banques n'ont pas nécessairement une bonne connaissance du marché immobilier étranger. Or, l'inconnu est le pire ennemi des banques, qui sont réputées très frileuses lorsqu'il s'agit de financer un bien immobilier à l'étranger.

 

Par ailleurs, selon le contexte géopolitique et économique, elles pourraient se montrer réticentes de crainte que la valeur de votre bien immobilier soit impactée ou que la mise en location soit rendue plus complexe.

 

Enfin, les banques ne prennent aucune garantie sur les biens étrangers, c'est un point important qui va limiter vos chances de souscrire un prêt immobilier en France pour acheter à l'étranger.

 

 

Comment acheter un bien immobilier à l'étranger grâce au crédit immobilier ?

 

Rassurez-vous, il reste toutefois possible de donner vie à votre projet immobilier. Les conditions de financement seront cependant plus strictes pour financer un bien à l'étranger. Voici quelques solutions à envisager.

 

 

Le prêt hypothécaire

 

L'hypothèque sur un bien immobilier est une solution judicieuse pour la banque. De cette manière, si vous ne remboursez pas vos mensualités de crédit, elle saisit votre bien, le revend et rembourse le capital emprunté, en partie ou en totalité.

 

Toutefois, nous l'avons évoqué, la banque ne prend pas d'hypothèque sur un bien à l'étranger. Aussi, pour financer votre achat immobilier à l'étranger avec un crédit immobilier en France, vous devrez être propriétaire d'un bien immobilier. La banque pourra alors hypothéquer ce bien et le saisir en cas de défaillance concernant votre investissement à l'étranger.

 

Il faut avant tout que la valeur du bien en France soit suffisante pour couvrir le prêt à l'étranger. Dans le cas contraire, la banque peut refuser de vous octroyer un prêt bancaire. Par ailleurs, la banque ne vous prêtera que 50 à 70 % de la valeur du bien hypothéqué.

 

Autre point essentiel : le bien doit être hors garantie. En clair, il ne doit pas être hypothéqué, le crédit pour son financement doit être remboursé.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Le prêt lombard

 

Autre solution si vous cherchez des solutions de financement pour acheter un bien immobilier à l'étranger : le prêt lombard. Cette solution pour investir dans la pierre n'est pas la plus connue. Et pourtant, c'est une option à envisager pour l'acquisition d'un bien à l'étranger.

 

Là encore, la banque garantit votre prêt. Toutefois, elle ne va pas cette fois hypothéquer votre bien, mais nantir votre épargne.

 

La banque s'assure avec votre épargne, la plupart du temps une assurance vie. Si vous avez souscrit un tel contrat, la banque vous prête entre 50 et 100 % de votre épargne. Cela va dépendre du type de placement et surtout de son niveau de risque. Avec une épargne sur un fonds en euros, le montant prêté sera plus important que sur des unités de compte potentiellement plus rentables, mais avec un risque de perte plus élevé.

 

Cette solution peut être intéressante pour ne pas sortir l'argent de votre assurance vie et ainsi laisser votre épargne fructifier. Toutefois, vous perdez en liberté. Si vous souhaitez faire un arbitrage et ainsi réorienter votre investissement, vous devez obtenir en amont l'accord de la banque.

 

Le prêt lombard

 

Le prêt avec une banque locale

 

Bon, soyons clairs, c'est la solution la plus complexe à mettre en place. Vous allez devoir ouvrir un compte bancaire à l'étranger. Si vous souhaitez investir dans un pays dont vous ne parlez pas la langue, il sera plus difficile de communiquer avec votre conseiller bancaire.

 

D'autre part, tous les documents demandés pour étudier votre dossier devront être traduits. Et pour attester de leur authenticité, vous devrez faire appel à un traducteur assermenté, c'est un coût supplémentaire à prévoir avant de vous lancer. Par ailleurs, les taux pourraient être plus élevés qu'en France, et emprunter à l'étranger ne sera pas toujours intéressant.

 

 

Investissement immobilier à l'étranger : une bonne idée ?

 

Vous l'aurez compris, souscrire un crédit pour un achat à l'étranger va s'avérer plus complexe que pour un projet immobilier en France. D'autre part, si dans certains pays les prix de l'immobilier sont moins élevés, la population est plus pauvre. Avec un niveau de vie plus bas, les loyers seront plus faibles. Certes, vous pouvez acheter avec un plus petit budget, mais cela n'augmente pas la rentabilité de votre investissement immobilier.

 

Par ailleurs, investir en dehors du territoire français présente d'autres limites. En cas de problème, il sera plus difficile de gérer. Vous serez donc dans l'obligation de mettre votre bien en gestion locative pour la recherche de locataire, la gestion de l’état des lieux, des travaux d’entretien, etc. Ce coût est à considérer pour déterminer la rentabilité de votre investissement locatif. Et à l'étranger, vous ne connaissez pas les acteurs locaux, difficile de savoir si vous vous adressez à la bonne société de gestion.

 

D'autre part, si vous devez réaliser des travaux, il faudra là encore composer avec la distance pour les suivre. Trouver des artisans, vous assurer une fois de plus de la qualité de leur prestation, tout cela peut s'avérer extrêmement complexe.

 

Enfin, pour vous protéger, il est plus que conseillé de souscrire une garantie des loyers impayés, voire une garantie pour couvrir les dégradations, la vacance locative. Là encore, cela peut engendrer des démarches complexes si vous ne maîtrisez pas parfaitement la langue. Souscrire une telle assurance nécessite de parfaitement comprendre les termes du contrat avant de souscrire pour éviter toute mauvaise surprise.

 

 

Et si vous achetiez en France une passoire énergétique pour la rénover et obtenir une très belle rentabilité avec l'École Rénover pour gagner ?

 

 

On dit toujours que l'herbe est plus verte ailleurs. Mais ce n'est pas toujours le cas. En suivant la formation Rénovation Stratégique 2.0, vous découvrirez qu'il existe de très belles opportunités en France pour un investissement immobilier locatif très rentable.

 

Et ce n'est pas tout, avec la formation Subvention Stratégique, vous réduisez de manière conséquente le coût total de votre projet immobilier.

 

Et pour vous l'expliquer, nous organisons tous les jeudis un webinaire sur « 19 astuces pour rénover en classe D au meilleur coût ».

 

C’est un webinaire de 1h30 qui est un condensé des 188 pages du Guide Cerema sur le nouveau DPE. Combiné à 7 années d’expérience dans un bureau d’étude thermique et de 10 années d’expérience dans l’investissement immobilier.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

Formation DPE : comment devenir diagnostiqueur immobilier ?

Vous souhaitez exercer le métier de diagnostiqueur immobilier et vous cherchez un organisme de formation ? On vous guide pour trouver un centre de formation capable de vous enseigner la manière dont on réalise un diagnostic technique, et notamment un diagnostic de performance énergétique DPE.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Pourquoi devenir diagnostiqueur immobilier ?

 

Avant de découvrir comment devenir diagnostiqueur immobilier, faisons le point sur l'intérêt de suivre une formation diagnostic technique.

 

Aujourd'hui, les diagnostics sont obligatoires dans le cadre d'une vente immobilière ou d'une mise en location. Aussi, il est nécessaire de trouver un diagnostiqueur certifié pour diagnostiquer votre bien immobilier et notamment obtenir un DPE. En clair, le métier de diagnostiqueur a le vent en poupe, ces professionnels sont de plus en plus demandés.

 

Formation amiante, gaz, électricité, termite ou DPE, vous pouvez réaliser une formation complète ou simplement axer votre expertise sur le diagnostic de performance énergétique. Si tout un dossier technique est indispensable pour vendre ou louer, le DPE est au cœur de toutes les préoccupations. Obligatoire, il peut impacter une vente si les résultats de l'audit sont mauvais (étiquette F ou G).

 

Pour la location, c'est encore pire. Aujourd'hui, les passoires énergétiques sont peu à peu interdites à la location et un mauvais DPE pourrait remettre en cause un projet d'investissement immobilier locatif.

 

C'est d'ailleurs pourquoi la formation Rénovation Stratégique 2.0 insiste sur ce diagnostic et vous propose un module spécial DPE.

 

Au-delà de choisir un métier en vogue, devenir diagnostiqueur immobilier, c'est aussi l'opportunité de devenir plus libre professionnellement. S'il est possible d'exercer en tant que salarié dans une entreprise spécialisée dans les diagnostics immobiliers, vous pouvez également exercer en indépendant.

 

 

Pourquoi devenir diagnostiqueur immobilier ?

 

Le métier de diagnostiqueur immobilier

 

Le diagnostiqueur immobilier est un professionnel diplômé et certifié capable de respecter la réglementation en vigueur. Le diagnostiqueur immobilier a pour vocation de mieux renseigner les Français dans la cadre d'une vente ou d'une location.

 

C'est un métier particulièrement encadré. Un diplôme reconnu par l'Éducation nationale est nécessaire pour exercer dans les règles et il est nécessaire d'obtenir certaines certifications.

 

De plus, la loi impose des prérequis pour devenir diagnostiqueur immobilier et passer la certification au diagnostic de performance énergétique.

 

 

Les diagnostics immobiliers

 

En tant que diagnostiqueur diplômé, vous pourrez, selon la formation suivie, réaliser un certain nombre de diagnostics techniques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Formation diagnostiqueur immobilier : quel centre de formation choisir ?

 

Pour suivre cette formation vous permettant de devenir diagnostiqueur immobilier, vous devez vous orienter vers un organisme certifié et suivre une formation plus ou moins longue.

 

 

Formation longue ou formation courte ?

 

Le type de formation sera différent si vous avez les prérequis ou non à la certification.

 

La formation courte s'adresse aux personnes pouvant justifier :

 

Vous ne pouvez justifier de ces prérequis ? Vous devrez lors suivre une formation longue pour obtenir un titre professionnel de niveau 5, équivalent à un BAC + 2. Cette formation vous permet alors de passer la certification DPE et les certifications avec mention (amiante, plomb, etc.).

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Les 32 organismes disposant d'une certification en 2024

 

Vous ne savez pas à qui vous adresser pour suivre votre formation et exercer ce métier ? Il existe en France 32 organismes de formation certifiés.

 

Organisme de formation Certificateur Module de formation
Abcidia Formation I.Cert Formation Initiale + Formation Continue
Académie MINERVA  I.Cert Formation continue
ADI Formation Global Certification Formation Initiale
ADX Formation I.Cert Formation Initiale + Formation Continue
Afnor Compétences I.Cert Formation Initiale + Formation Continue
ASE Formation I.Cert Formation Initiale + Formation Continue
CFDI Global Certification Formation Initiale + Formation Continue
CFTB I.Cert Formation Initiale + Formation Continue
EBTP Global Certification Formation initiale présentielle
FDTI I.Cert Formation Initiale + Formation Continue
Formadiag I.Cert Formation Initiale + Formation Continue
Ginger Formation Global Certification Formation Initiale + Formation Continue
Greta Lille Global Certification Formation Initiale
Groupe N2A Formation I.Cert Formation Initiale + Formation Continue
INSTEP Formation I.Cert Formation initiale (présentiel)
Irilus I.Cert Formation Initiale distancielle + Formation Continue distancielle
IUT St-Nazaire I.Cert Formation Initiale
JRS Formation I.Cert Formation Initiale
K par K Formation I.Cert Formation initiale et continue (DPE sans mention)
Learning Diag Global Certification Formation initiale présentielle et distancielle
Le Centre F Global Certification Formation initiale Présentielle + Formation continue Présentielle
Néo Formations Global Certification Formation Initiale
ODE Formation I.Cert Formation Initiale + Formation Continue
ODI Formation I.Cert Formation Initiale + Formation Continue
OFIB Global Certification Formation Initiale présentielle ou mixte selon domaines
SAS Embargo (Shelter Formation) Global Certification Formation Initiale + Formation Continue distancielles
SFG DEVELOPPEMENT I.Cert Formation Initiale + Formation Continue
Sherwood Training Global Certification Formation Continue distancielle
Sonelo Global Certification Formation Initiale + Formation Continue présentielle et distancielle
TRJ Optimize Global Certification Formation Initiale distancielle + Formation Continue distancielle
UP’N Pro Global Certification Formation Initiale + Formation Continue présentielle et distancielle
Wedge Institute  Global Certification Formation Initiale + Formation Continue

 

Les 32 organismes disposant d'une certification en 2024

 

 

Les certifications professionnelles

 

Vous devez obtenir une certification de diagnostiqueur immobilier pour exercer. En 2024, il existe 9 certifications liées au métier de diagnostiqueur, elles sont référencées au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

 

Référence RNCP Intitulé Organisme
RNCP37340 Diagnostiqueur immobilier ADI Formation
RNCP35015 Diagnostiqueur immobilier FORMADIAG
RNCP34166 Diagnostiqueur/euse immobilier SONELO
RNCP19356 Diagnostiqueur immobilier ODI Formation
RNCP34162 Diagnostiqueur immobilier EMBARGO
RNCP37790 Diagnostiqueur immobilier ASE Formation
RNCP36216  Technicien en diagnostics immobiliers Groupe N2A
RNCP37050 Diagnostiqueur immobilier FDTI
RNCP37257 Technicien en diagnostics immobiliers UP N’PRO

 

Durée et étapes d'une formation de diagnostiqueur immobilier

 

La durée exacte de la formation peut sensiblement varier d'un organisme formateur à l'autre. Prenons l'exemple de la formation suivie chez ASE Formation, un organisme certifié I. Cert.

 

Formation courte : 42,5 jours / 297,50 heures
Maîtrise des outils informatiques 0.5 jour
Les fondamentaux du diagnostic 1 jour
Découverte métier, ses acteurs, son marché 2 jours
La formation diagnostic amiante (sans mention) 3 jours (certification obligatoire)
La formation diagnostic plomb 3 jours (certification obligatoire)
La formation diagnostic termites 4 jours (certification obligatoire)
La formation diagnostic gaz 5 jours (certification obligatoire)
La formation diagnostic électricité 5 jours (certification obligatoire)
La formation Diagnostic de performance énergétique DPE (sans mention) 5 jours (certification obligatoire)
La formation loi Carrez  1 jour
La formation pratique DPE : Logiciel DPE 1 jour
Amiante SS 4-opérateurs 2 jours
La formation pratique sur nos ateliers (termites, gaz, électricité, plomb, amiante) 5 jours
En option : Amiante mention 2 jours
En option : DPE Mention : Formation théorique (+2 jours) + formation pratique : (+1 jour)

 

 

Formation longue : 54,5 jours / 381 heures
Maîtrise des outils informatiques 0.5 jour
Les fondamentaux du diagnostic 1 jour
Connaissance du bâti 2 jours
Bases techniques du bâtiment 3 jours
Découverte métier, ses acteurs, son marché 2 jours
La formation diagnostic amiante (sans mention) 3 jours (certification obligatoire)
La formation diagnostic plomb 3 jours (certification obligatoire)
La formation diagnostic termites 4 jours (certification obligatoire)
La formation diagnostic gaz 5 jours (certification obligatoire)
La formation diagnostic électricité 5 jours (certification obligatoire)
La formation Diagnostic de performance énergétique DPE (sans mention) 5 jours (certification obligatoire)
La formation loi Carrez 1 jour
La formation pratique DPE : Logiciel DPE 1 jour
Amiante SS4 -opérateurs 2 jours
La formation pratique sur nos ateliers (termites, gaz, électricité, plomb, amiante) 5 jours
Titre Professionnel 37790 de niveau 5 de “Diagnostiqueur Immobilier” 7 jours
En option : Amiante mention 2 jours
En option : DPE Mention Formation théorique (+2jours) + formation pratique (+1jour)

Informations issues du site ase-formation.com

 

 

Le prix de la formation pour devenir diagnostiqueur immobilier

 

Pour devenir un diagnostiqueur professionnel, vous devez payer votre formation. Le prix de celle-ci est variable selon les organismes de formation et du type de formation lui-même (formation courte ou longue).

 

Si l'on reprend l'exemple d'ASE Formation, le coût d'une formation de diagnostiqueur varie entre 8 385 € et 12 815 € pour une formation complète.

 

Vous souhaitez devenir diagnostiqueur DPE uniquement ? La durée de la formation chez Sonelo est de 2 jours et coûte 500 euros. Cette formation en diagnostic de performance énergétique est plus limitante, mais elle permet de démarrer votre activité plus rapidement. Rien ne vous empêche ensuite de la diversifier avec des formations complémentaires.

 

Vous n'avez pas le budget pour suivre une formation DPE ou une formation professionnelle plus complète pour réaliser tous les diagnostics immobiliers ? Rassurez-vous, il est possible de faire financer votre formation. Il faut pour cela que votre organisme de formation soit certifié. Prenons cette fois l'exemple d'ADI Formation. Il est certifié Qualiopi et OF-DTI. Aussi, il vous permet de faire une demande de financement. Les possibilités sont les suivantes :

 

 

 

Avec mention, sans mention : quelle différence pour les diagnostiqueurs immobiliers ?

 

Vous avez peut-être constaté qu'il existait des formations de diagnostiqueur immobilier avec ou sans mention.

 

La formation avec mention est un peu plus longue. Cela s'explique par le fait que DPE avec mention concerne les biens immobiliers à usage professionnel. On peut ainsi retrouver le DPE avec mention tertiaire ou encore le DPE tous types de bâtiments.

 

Le DPE sans mention concerne quant à lui les bâtiments à usage d'habitation, qu'il s'agisse de bâtiments individuels ou en lot.

 

 

DPE : maîtrisez le diagnostic de performance énergétique avec l'école Rénover pour Gagner

 

Grâce à notre formation Rénovation Stratégique, et notamment notre module spécial DPE, vous ne deviendrez pas diagnostiqueur. En revanche, vous prendrez connaissance de toutes les astuces pour transformer une passoire énergétique en machine à cash.

 

Apprenez à effectuer les travaux de rénovation les plus pertinents pour passer d'un DPE G à un DPE D, tout en maîtrisant votre budget et en gérant vos travaux comme un pro.

 

Et pour vous l'expliquer, nous organisons tous les jeudis un webinaire sur « 19 astuces pour rénover en classe D au meilleur coût ».

 

C’est un webinaire de 1h30 qui est un condensé des 188 pages du Guide Cerema sur le nouveau DPE. Combiné à 7 années d’expérience dans un bureau d’étude thermique et de 10 années d’expérience dans l’investissement immobilier.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

DPE G, le coût énergétique d'un logement mal classé

Un logement classé G est une passoire thermique. En clair, sa performance énergétique est très faible, de nombreux ponts thermiques impactent à la fois le coût de votre chauffage et votre confort. Rassurez-vous, un mauvais diagnostic de performance énergétique n'est pas définitif, des travaux de rénovation peuvent s'envisager pour gagner plusieurs classes.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Logement classé G : qu’est-ce que c’est ?

 

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est une étude permettant de classer les logements de A à G, un DPE A étant la meilleure note. Le diagnostiqueur prend en compte le niveau d'isolation au niveau des murs, des portes et fenêtres, de la toiture, mais aussi le mode de chauffage et de production d'eau chaude notamment.

 

Un logement classé G est une passoire énergétique. Ce type de logement présente une très mauvaise isolation et un mode de chauffage énergivore.

 

Aujourd'hui, dans le cadre de la loi Climat et Résilience, l'État impose aux propriétaires bailleurs de faire des travaux de rénovation. Pour réduire la consommation des locataires et limiter l'impact environnemental des passoires énergétiques, des interdictions de location sont mises en place.

 

Depuis le 1er janvier 2023, il est interdit de louer un appartement ou une maison avec un DPE G et une consommation annuelle d'énergie primaire supérieure à 450 kWh/m². Dès le 1er janvier 2025, tous les logements classés G seront interdits à la location. Suivront les logements F et E en 2028 et 2034.

 

 

Quel prix envisager pour votre énergie dans un logement classé G ?

 

Un logement avec une très mauvaise classe énergétique engendre une consommation de chauffage très élevée. Voici un tableau édité par Engie pour avoir une idée de la consommation d'un bien immobilier en G par rapport à un bien avec un DPE C.

 

Surface du logement Moyenne des consommations énergétiques par an d’un logement classé G au DPE* Moyenne des consommations énergétiques par an d’un logement classé C au DPE**
Studio de 20m² 8 400 kWh 3 600 kWh
T2 de 35m² 14 700 kWh 6 300 kWh
T3 de 55m² 23 100 kWh 9 900 kWh
T4 de 80m² 33 600 kWh 14 400 kWh
Maison de 100m² 42 000 kWh 18 000 kWh
Maison de 120m² 50 400 kWh 21 600 kWh
Maison de 150m² 63 000 kWh 27 000 kWh

*Sur la base d’une consommation minimale de 420 kWh/m²

** Sur la base d’une consommation maximale de 180 kWh/m²/an

 

La classe énergie est essentielle. On découvre ici qu'un logement C consomme 2 à 3 fois moins qu'un logement G.

 

Le prix de l'énergie varie selon la consommation d'énergie finale, certes, mais aussi du type de chauffage et du prix de l'énergie selon le fournisseur.

 

Pour un logement G, l'occupant d'un studio peut consommer 500 € par an tandis que celui d'une grande maison paiera 3 000 ou 4 000 euros.

 

Quel prix envisager pour votre énergie dans un logement classé G ?

 

Quels travaux de rénovation énergétique pour obtenir un meilleur DPE ?

 

Pour obtenir une bonne performance énergétique et passer les logements classés F et G en classe B, C ou D, il faut envisager un certain nombre de travaux de rénovation.

 

Si vous achetez aujourd'hui une maison de classe G, le vendeur est dans l'obligation de réaliser un audit énergétique. Cela signifie que vous aurez déjà des pistes pour déterminer les travaux à réaliser.

 

Toutefois, la lettre G signifie que l'isolation est très faible, il faudra généralement commencer par étudier les points suivants :

 

 

 

 

 

Quel est le prix d’un bien immobilier classé G ?

 

Selon Meilleurs Agents, le prix d'une maison classée G ou F peut être jusqu'à 17 % inférieur à celui d'une maison classée A ou B. Et face à la hausse des ventes de passoires énergétiques en raison de l'interdiction de mise en location au fil des années, ces biens restent très négociables. De plus, les délais de vente sont plus longs, ce qui incite les vendeurs à revoir leur prix de vente à la baisse.

 

Quel est le prix d’un bien immobilier classé G ?

 

Est-il raisonnable d’acheter un logement avec un mauvais DPE ?

 

Beaucoup de biens sur le marché, des délais de vente longs et des prix négociables, les passoires thermiques sont aujourd'hui de belles opportunités pour les porteurs de projets. 

 

Acheter un logement de classe G est loin d'être une mauvaise idée, bien au contraire. En maîtrisant les travaux de rénovation pour gagner quelques classes de DPE, vous avez la possibilité de faire une très belle plus-value à la revente ou de mettre en location un bien durablement et offrant de très belles prestations.

 

Attention, ce projet peut aussi rapidement devenir un gouffre financier si vous ne prenez pas le temps de bien réfléchir au choix du logement lui-même et au coût des travaux nécessaires pour obtenir in fine un logement dont la consommation énergétique sera bien plus faible.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Nos solutions pour rénover les passoires énergétiques

 

Vous avez saisi le potentiel de l'achat d'une passoire énergétique ?  Un classement G au DPE ne vous fait plus peur ? Il faut à présent organiser au mieux les travaux de rénovation énergétique pour obtenir un nouveau DPE.

 

Pour cela, n'hésitez pas à suivre la formation Rénovation Stratégique 2.0. Vous allez apprendre point par point comment optimiser les travaux. Et cela commence dès l'achat. Vous apprendrez comment trouver le bien immobilier offrant le meilleur potentiel pour passer de G à D tout en maîtrisant vos dépenses.

 

Ensuite, la réussite de votre projet est liée à la priorisation des travaux. Isolation, changement des fenêtres et du mode de chauffage, vous découvrirez quels sont les travaux à privilégier pour réduire les ponts thermiques et la consommation finale du logement. 

 

Vous découvrirez comment comprendre et négocier un devis et trouver les meilleurs artisans pour suivre votre chantier.

 

La finalité de ce projet ? Mettre le bien en location et vous assurer une très belle rentabilité avec des revenus réguliers. Mieux : bénéficiez de l'effet levier du crédit immobilier pour constituer un capital immobilier financé par vos locataires. Naturellement, vous pouvez aussi envisager de revendre ce bien, de faire une belle plus-value et de financer un autre projet immobilier.

 

Faire évoluer rapidement le DPE de votre logement, c'est possible avec l'école Rénover pour Gagner

 

N'ayez plus peur de vous lancer dans des projets qui vous paraissent insurmontables. Avec l'école Rénover pour Gagner, vous n'êtes plus seul.

 

Nous avons mis en place une formation spécialement imaginée pour la rénovation de passoires énergétiques. Fabien Liégeois met son expérience à votre service pour transformer une passoire thermique en machine à cash, même si vous n'avez jamais fait ça de votre vie.

 

Et pour vous l'expliquer, nous organisons tous les jeudis un webinaire sur « 19 astuces pour rénover en classe D au meilleur coût ».

 

C’est un webinaire de 1h30 qui est un condensé des 188 pages du Guide Cerema sur le nouveau DPE. Combiné à 7 années d’expérience dans un bureau d’étude thermique et de 10 années d’expérience dans l’investissement immobilier.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

Qu’est-ce que la régularisation annuelle des charges de copropriété ?

Chaque année, le syndic envoie une régularisation des charges de copropriété à l’ensemble des copropriétaires. De quoi s’agit-il ? Comment cette régularisation est-elle calculée ? A-t-elle un impact sur les charges de votre locataire ?

 

Nous vous expliquons tout dans cet article, depuis le fonctionnement de la régularisation annuelle des charges de copropriété au sein du syndicat de copropriété jusqu’à son utilisation pour procéder à la régularisation des charges locatives le cas échéant.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Qu’est-ce que la régularisation annuelle des charges de copropriété ?

Lors de la clôture des comptes annuels, le syndic compare les frais engagés pour la conservation et l'entretien de la copropriété aux charges réellement payées par les copropriétaires. La régularisation annuelle des charges de copropriété constitue la différence entre les provisions versées et les charges réellement engagées.

 

Cette différence peut être :

Comment procède le syndic pour établir la régularisation annuelle des charges de copropriété ?

Le syndic établit la régularisation annuelle des charges de copropriété en suivant plusieurs étapes :

Quelles différences entre régularisation annuelle des charges de copropriété et régularisation des charges locatives ?

Le propriétaire est tenu d'envoyer au locataire un décompte des charges un mois avant la régularisation annuelle des charges locatives.

 

Le bailleur doit respecter des délais et un certain formalisme

Il est important de respecter certains délais lors de la régularisation :

 

Ce décompte des charges, qui sert à calculer la différence entre la provision versée par le locataire et les dépenses réelles engagées par le propriétaire pendant l’année, doit respecter plusieurs obligations :

Ce document permet au locataire de vérifier la légitimité des charges qui lui sont réclamées et de comprendre les variations d'une année à l'autre.

 

Seules les charges de la liste officielle sont récupérables sur le locataire

A moins d’appliquer un loyer fixe charges comprises comme pour ce qui est des locations saisonnières par exemple, il est légal de répercuter la régularisation annuelle des charges sur le locataire pour ce qui concerne les charges récupérables uniquement.

Il est important de noter que les charges récupérables auprès du locataire sont clairement définies et sont énumérées dans une liste officielle établie par le décret n°87-713 du 26 août 1987. Cette liste englobe diverses dépenses dont le locataire bénéficie.

 

Les charges récupérables comprennent principalement :

 

Régularisation annuelle des charges de copropriété : quel impact sur les charges locatives ?

La régularisation annuelle des charges de copropriété peut avoir plusieurs impacts sur votre locataire :

 

Profitez des opportunités offertes par les passoires thermiques

D'ici le 1er janvier 2025, les propriétaires de biens classés G au Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), dont une grande partie sont des appartements en copropriété, ne seront plus autorisés à mettre en location leurs biens qualifiés de "passoires thermiques". Ils seront tenus d'entreprendre des travaux de rénovation énergétique ou de vendre leurs biens en l'état.

Cette situation représente une excellente opportunité pour les particuliers ou les investisseurs immobiliers souhaitant réaliser une opération d'achat-revente. En effet, ces passoires thermiques sont généralement proposées à des prix attractifs en raison des travaux importants nécessaires. Cela constitue une véritable aubaine pour les investisseurs immobiliers, car de nombreux propriétaires hésitent à se lancer dans de tels projets de rénovation.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Développez les compétences pour réussir votre rénovation

Si vous vous sentez désemparé quant à la meilleure approche pour rénover efficacement votre bien immobilier avant sa revente, pensez à vous former ! La formation "Rénover pour gagner" s'adresse aussi bien aux particuliers qu'aux professionnels de l'achat-revente désireux de rentabiliser rapidement leurs investissements.

Découvrez les techniques de négociation lors de l'acquisition d'un bien, apprenez à évaluer le potentiel d'un bien avant sa rénovation et déterminez quels travaux prioriser en fonction de l'état actuel du bien. La formation dispensée par Fabien Liégeois vous aide également à identifier les travaux que vous pouvez réaliser vous-même et ceux qu'il vaut mieux confier à des artisans, ainsi que l’ordre dans lequel réaliser des travaux de rénovation.

En effet, une simple erreur peut s'avérer coûteuse, tout comme le choix d'un artisan peu qualifié. Faites confiance à notre expertise pour vous guider dans l'acquisition des compétences nécessaires à une rénovation efficace de votre bien avant sa mise en vente.

 

Constituez-vous un patrimoine locatif important

Grâce à la formation Rénovation Stratégique, et notamment le bonus Calculer puis obtenir vos subventions travaux, vous pourrez mettre en application les techniques apprises sur un premier appartement puis renouveler l’opération une, deux, trois, quatre fois et même plus !

 

Se constituer un patrimoine locatif important

 

 

Vous apprendrez notamment comment présenter un dossier de financement aux banques afin de décrocher un prêt pour acquérir davantage de passoires thermiques, les rénover et récolter des loyers suffisants pour réduire au minimum votre effort d'épargne, voire couvrir vos traites en intégralité !

Se constituer un patrimoine locatif important

 

Des aides renforcées permettant d'améliorer le DPE avec peu de travaux

 

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas forcément indispensable d’effectuer une grosse rénovation pour améliorer la note de votre bien au DPE. Mais encore faut-il privilégier les bons travaux qui permettent de passer d’un F ou G a un D. Parmi les travaux de rénovation énergétique les plus rentables, on peut citer :

Bien que les travaux puissent sembler onéreux initialement, la rénovation peut être partiellement couverte par les aides de type prime CEE ou MaPrimeRenov, tandis que le reste est potentiellement récupérable lors de la revente du bien immobilier.

 

Vous êtes maintenant imbattable sur la régularisation annuelle des charges de copropriété. Et si vous restiez sur votre lancée et en profitiez pour approfondir vos connaissances sur la rénovation énergétique des passoires thermiques dans l’objectif d’enrichir votre patrimoine locatif et d’optimiser son rendement ? Nous vous proposons chaque jeudi un webinaire intitulé « 19 astuces pour rénover en classe D au meilleur coût » !

Ce webinaire d'une heure et demie résume les 188 pages du Guide Cerema sur le nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE). Il sera présenté par un expert ayant 7 ans d'expérience dans un bureau d'étude thermique et 10 ans d'expérience dans l'investissement immobilier, notamment dans la rénovation de logements particulièrement énergivores.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Comprendre le barème Daubry pour calculer un viager

L’achat en viager est une solution pour votre investissement immobilier. Si vous vous intéressez au viager, vous avez peut-être déjà entendu parler du barème Daubry. Ce guide vous permet de mieux comprendre ce barème et pourquoi il est devenu une référence dans l’univers du viager.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

 

Le fonctionnement d’un achat immobilier en viager

 

Commençons par revenir sur le principe du viager pour bien comprendre la mécanique de cet investissement immobilier et ses enjeux.

 

Le principe du viager

 

Le viager est une transaction immobilière entre un vendeur qui va devenir usufruitier du bien immobilier et l’acquéreur, le nu-propriétaire. Contrairement à une vente classique, le viager ne permet pas au nouvel acquéreur de jouir pleinement de son bien.

 

Le vendeur ou crédirentier peut continuer à vivre dans le bien immobilier vendu jusqu’à sa mort. Il peut aussi le mettre en location et en percevoir les revenus locatifs. L’acheteur doit quant à lui attendre le décès du vendeur pour obtenir le pleine propriété du bien. Il pourra alors l’occuper, le louer ou le vendre.

 

Il existe toutefois une exception : le viager libre. Cette fois, le débirentier est autorisé à habiter le bien ou à le mettre en location.

 

Le bouquet et la rente

 

Étant une vente spécifique, le viager modifie les conditions en termes de prix. L’acheteur ne verse pas, comme pour une vente classique, le prix du bien immobilier à la signature chez le notaire. Cette fois, il va payer en deux temps :

 

 

Quelle est la fonction du barème Daubry ?

 

Le barème Daubry a été créé en 1995 par un spécialiste du viager, maître Jacques-A Daubry. Il a fondé l’Association Nationale pour la Défense des Intérêts des Rentiers Viager.

 

Il a mis en place une méthode en étudiant près de 20 000 contrats en viager. Le barème Daubry est aujourd’hui une référence en matière de calcul de viager. Il est utilisé par les professionnels pour évaluer les conditions du viager. En utilisant ce barème, il est possible d’évaluer le plus précisément possible :

 

 

Le prix du barème Daubry

 

Résultat de longues études prenant en compte un grand nombre de paramètres, le barème Daubry n’est pas gratuit. Les professionnels de l’immobilier peuvent l’utiliser moyennant un abonnement.

 

Le prix du barème Daubry pour un abonnement mensuel est le suivant :

 

 

Pour un abonnement annuel, le prix du barème Daubry est plus attractif :

 

 

Vous souhaitez commander la version papier ? Le prix est de 126 euros.

 

Si ce barème Daubry est essentiellement utilisé par les professionnels, vous pouvez en tant que particulier y avoir recours. Si vous envisagez un achat en viager, assurez-vous de payer le bon prix. Comme nous vous l’enseignons au cours de la formation Rénovation Stratégique 2.0, le prix d’achat a un impact majeur sur la rentabilité d’un investissement immobilier. Sachez étudier avec la plus grande attention le bien qui vous est proposé et prendre en compte ce barème pour définir si cet achat en viager est judicieux.

 

Formation rénovation stratégique pour rénover un viager

 

Le calcul du viager avec le barème Daubry

 

Concrètement, le barème Daubry offre les indications suivantes :

 

 

Pour obtenir votre résultat, saisissez simplement :

 

 

Voici un exemple de calcul fourni par le site du barème Daubry.

 

Les vendeurs sont un homme de 70 ans et une femme de 68 ans. La valeur du bien est estimée à 450 000 €. C’est le prix auquel il serait vendu de suite, sans viager. La valeur du bien occupé est de 169 650 €. La valeur de droit d’usage et d’habitation est de 280 350 €. L’espérance de vie des vendeurs est de 24,9 ans et le taux de rente de 5,03 %. Si vous achetez ce bien immobilier en viager, vous pouvez opter pour l’une de ces trois solutions :

 

 

Les raisons d’acheter en viager

 

Vous en savez à présent un peu plus sur ce barème indispensable si vous envisagez un achat en viager. Il est temps de faire un point sur ce type de vente immobilière et sur les raisons de faire ce choix.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Constituer son patrimoine progressivement

 

Avec le viager, vous n’avez pas à payer en une seule fois le prix du bien. Vous réglez le montant du bouquet et payez ensuite chaque mois une rente viagère. Si vous ne pouvez pas accéder au crédit pour un montant important, cette solution est idéale.

 

En effet, vous pouvez envisager d’emprunter la somme correspondant au bouquet et financer de votre côté la rente mensuelle. Cela réduit le coût total de votre projet immobilier avec des intérêts en moins et une assurance emprunteur moins coûteuse.

 

Préparer l’avenir

 

Le viager vous permet de constituer au fil des années votre patrimoine pour mieux préparer la retraite. En achetant jeune, vous aurez la possibilité, lorsque vous deviendrez pleinement propriétaire, d’envisager différentes solutions : rénover le bien et le mettre en location pour obtenir un revenu complémentaire ou le revendre pour bénéficier d’un capital.

 

Attention, au fil des années le bien peut se dégrader. Aussi, vous devrez certainement prévoir des travaux de rénovation énergétique. Que vous mettiez votre bien en location ou en vente, le diagnostic de performance énergétique (DPE) est obligatoire.

 

Entre interdiction de location, audit énergétique et prix revu à la baisse avec un mauvais DPE, vous avez tout intérêt à effectuer des travaux. Comment  rénover une passoire énergétique pour passer un logement en D ? Suivez la formation Rénovation Stratégique 2.0 pour une rénovation énergétique de qualité tout en maîtrisant les coûts.

 

Un achat à prix décoté

 

Le prix d’un viager occupé peut être très avantageux. Contrairement au viager libre, il peut subir une décote. Cela permet de pallier l’inconvénient principal du viager, à savoir l’impossibilité de jouir du bien acheté. Cette décote permet d’espérer une éventuelle une plus-value à la revente.

 

Un avantage fiscal

 

Ne pouvant jouir du bien, même s’il est mis en location vous ne percevez pas de revenus, vous n’impactez donc pas votre impôt. D’autre part, il est possible de réduire le montant de l’impôt sur la fortune immobilière si l’acheteur y est assujetti.

 

En effet, en viager, la base taxable est plus faible, l’administration fiscale prend en compte uniquement la valeur de la nue-propriété.

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS

 

Les limites du viager

 

Le viager est un type d’investissement immobilier tentant en raison des avantages qu’il présente. Est-ce la meilleure solution ? Pas toujours. Le niveau de risque est élevé. En effet, avec le viager, vous n’avez pas la main sur votre investissement.

 

Vous achetez un bien sans savoir quand vous pourrez l’exploiter. Vous êtes dépendant du décès du crédirentier si vous avez opté pour un viager occupé permettant d’obtenir un prix décoté. De plus, dans ce type de viager, le bien peut se dégrader au fil des années. Même si en tant que nu-propriétaire vous devez assumer les travaux les plus lourds, il n’est pas toujours aisé de les réaliser avec la présence d’un occupant.

 

En clair, si le viager offre des avantages, les contraintes sont à prendre en compte avant de vous lancer.

 

Si vous cherchez un projet capable de vous offrir la meilleure rentabilité immobilière, une opération d’achat-revente et la rénovation énergétique d’une passoire thermique sont des concepts à exploiter.

 

Cela ne signifie qu’il ne faille pas faire de viager. Toutefois, cet investissement pourra se faire en parallèle d’un ou plusieurs autres investissements plus traditionnels que vous maîtriserez de A à Z.

 

Maximiser la rentabilité d'un investissement locatif

 

Oubliez le barème Daubry et les calculs experts. Misez sur le bon sens et la formation en rejoignant l’école Rénover pour Gagner !

 

Avant de penser au viager, pourquoi ne pas envisager un investissement locatif classique ? Achetez une passoire énergétique et réalisez des travaux de rénovation énergétique pour passer d’un classement G ou F à un DPE D et maximiser la rentabilité de votre investissement.

 

Acheter le meilleur bien avec un fort potentiel, choisir les bons travaux de rénovation énergétique pour améliorer le DPE de votre investissement locatif et piloter ces travaux comme un pro, tout devient simple avec notre école Rénover pour Gagner.

 

Obtenez toutes les clés pour faire des travaux efficaces sur le plan énergétique tout en optimisant votre budget. Comprendre un devis, choisir l’artisan offrant le meilleur rapport qualité/prix, notre formation vous permet de maîtriser la rénovation de passoires énergétiques et de vous lancer dans l’investissement locatif.

 

Et pour vous l'expliquer, nous organisons tous les jeudis un webinaire sur « 19 astuces pour rénover en classe D au meilleur coût ».

 

C’est un webinaire de 1h30 qui est un condensé des 188 pages du Guide Cerema sur le nouveau DPE. Combiné à 7 années d’expérience dans un bureau d’étude thermique et de 10 années d’expérience dans l’investissement immobilier.

 

 

Comment passer d'un DPE G à un DPE D à moindre coût ?

Spécial investisseur immobilier

EN SAVOIR PLUS