Quelques conseils pour bien choisir un devis

Certains entrepreneurs en bâtiment peu scrupuleux proposent un devis très attractif, mais ajoutent des éléments en cours des travaux pour faire gonfler la facture. Vous risquez de vous retrouver au final à payer 25 % de plus que ce qui était prévu. Voilà pourquoi il est important de faire attention pour éviter les arnaques et les mauvaises surprises.

Profitez de mes conseils pour y voir plus clair et déceler les éventuelles irrégularités afin de faire le meilleur choix de devis de travaux possible.

À quoi faire attention avant de signer un devis ?

  • Les mentions légales : avant toute chose, vérifiez les informations renseignées sur le devis, à commencer par les coordonnées de l’artisan, son numéro de SIRET et son numéro d’inscription au Registre du commerce et des sociétés. Ces détails vous permettent de vérifier son existence légale et sa situation juridique en passant par les sites tels que www.infogreffe.fr ou www.societe.com.

  • Le descriptif : outre les mentions obligatoires, analysez le descriptif de chaque tâche à réaliser. Toutes les prestations proposées doivent être détaillées le plus possible (quantité, qualité et prix unitaire des matériaux et équipements fournis). Vérifiez également la date prévue du début des travaux et les délais d’exécution.

  • Le chiffrage : mis à part les délais d’exécution et la nature des prestations, un devis doit faire mention du taux horaire de la main-d’œuvre ainsi que des modalités et délais de paiement. Généralement, vous devez vous acquitter d’une avance de 30 % du montant total des travaux à la signature du devis. Les 70 % restants se règlent au fur et à mesure de l’avancée du chantier. Assurez-vous qu’il existe des pénalités en cas de retard. Il est possible d’appliquer une retenue de garantie, à raison de 5 % de la facture des travaux, à libérer un an maximum après la réception des travaux.

  • Les taux de TVA : trois taux de TVA sont applicables sur les prix affichés sur le devis, et ce, en fonction de la nature des travaux : 5,5 % (taux appliqués sur les travaux permettant d’améliorer la performance énergétique des logements), 10 % (taux d’entretien ou de rénovation) ou 20 % (taux normal).

À souligner que toutes les taxes sont comprises dans le montant total des travaux. Par contre, les auto-entrepreneurs sont exempts de taxes. Ils doivent le mentionner clairement sur le devis : TVA non applicable selon l’article 293B du Code Général des Impôts.

La méthode pour Investir et Rénover Pour Gagner Gros

RÉNOVER POUR GAGNER : CAS RÉELS

Exemples de quelques-unes de mes rénovations stratégiques en chiffres et images

color photo black and white

Un de mes projets : Une grange abandonnée depuis des dizaines d’années rénovée en appartements me créant un actif net de 160 000€ en 7 mois de travaux. Achat et travaux financés entièrement par la banque.

Loyer avant : 500€
Loyer après : 2 500€
Total projet : 230 000€
Valeur après : 360 000€
Durée des travaux : 7 mois

Un de mes projets : Un F2 acquis et rénové pour un total de 80 000€ (achat + frais + travaux) et revendu quelques mois plus tard au prix de 120 000€, c’est-à-dire avec une plus-value de 40 000€ net d’impôts

Achat FAI : 57 500€
Total frais et travaux : 22 500€
Total projet : 80 000€
Prix de revente : 120 000€
Durée des travaux : 6 mois

color photo black and white
color photo black and white

Un de mes projets : En transformant un ancien hôtel en immeuble de 12 studios meublés me créant ainsi une rentabilité de 15% et une plus-value de 300 000€ BRUT avant impôt

Loyer avant : 4 840€
Loyer après : 6 320€
Total projet : 507 000€
Valeur après : 830 000€
Durée des travaux : 19 mois

Un de mes projets : Un local commercial (prothésiste dentaire) que j’ai transformé en loft de 85 m2 dans une secteur ultra-recherché. J’y habite (projet actuel) et le revendrais dans quelques mois avec une plus value d’environs 130 000€ NET d’impôt

Achat FAI : 80 000€
Total frais et travaux : 132 000€
Total projet : 202 000€
Prix de revente estimé : 335 000€
Durée des travaux : 10 mois

color photo black and white

Comment comparer les devis ?

Avant d’engager un artisan, il est judicieux de demander un devis auprès d'e plusieurs professionnels, à raison de 3 devis pour un petit chantier, et de 5 ou 6 pour les gros travaux. Cette astuce permet d’avoir une idée générale des prix appliqués, mais également de faire jouer la concurrence. Oublis, erreurs d’appréciation, mauvais chiffrage… Autant de points qui peuvent faire pencher la balance.

  • Vérifier les descriptifs : la comparaison s’avère simple quand l’artisan ou l’entreprise renseigne la liste des travaux, la quantité des matériaux nécessaires et leur prix unitaire. C’est ce qu’on appelle DQE (Détail Quantitatif Estimatif). Plus le devis est détaillé, plus la comparaison est facilitée.

  • Examiner les quantités : scrutez à la loupe les quantités indiquées par les entreprises pour déceler un éventuel oubli et vérifiez ensuite le calcul.

  • Se méfier des propositions élevées ou trop alléchantes : des écarts importants doivent vous mettre la puce à l’oreille. Soit l’artisan n’a pas compris votre demande, soit il a omis certains détails importants. Au pire, il majore ses tarifs. Si tel est le cas, discutez-en avec lui afin de lever le doute.

  • Opter pour une offre intermédiaire : des professionnels proposant des tarifs trop bas peuvent faire l’impasse sur des éléments importants mettant en péril la conformité et la pérennité des travaux. Par ailleurs, certains artisans n’hésitent pas à gonfler leur facture en cours des travaux en faisant exprès d’omettre certaines informations. Mieux vaut privilégier la proposition intermédiaire afin d’avoir toutes les garanties en termes de qualité des travaux tout en bénéficiant d’un bon prix.

  • Porter une attention particulière aux détails de chaque prestation : prenez le temps de vérifier le prix des matériaux et équipements nécessaires pour le chantier, mais également les frais annexes (intervention d’un architecte ou d’un électricien, raccordement, démolition d’un mur, etc.). Demandez des précisions si vous avez un doute.

En effet, établir un calendrier d’entretien permet de mieux vous organiser. A moins de disposer de moyens conséquents, l’ampleur des travaux peut décourager. De nombreux propriétaires ou locataires renoncent d’ailleurs une fois le devis des travaux reçu. Grâce à un calendrier, vous pourrez programmer les interventions pour les effectuer petit à petit, selon votre disponibilité et le budget en mains. En les planifiant à votre rythme, il sera aussi plus facile d’économiser. Il n’est pas nécessaire de tout finir en une seule fois. L’essentiel est de vous assurer que les travaux d’entretien soient réalisés dans les règles. Il suffit de traiter en premier les travaux que vous jugez prioritaires.

Immobilier + rénovation = €€€

Que faire avant de demander un devis ?

Il est inutile de demander dix devis pour un petit chantier. Trois suffisent largement pour vous faire une idée des prix du marché. Auparavant, posez-vous les bonnes questions.

  • Vérifier votre budget : ne perdez pas votre temps à demander des devis pour des travaux que vous ne pouvez pas entreprendre. Prenez en compte les aides, primes et emprunts possibles avant de solliciter un artisan ou une entreprise.

  • Définir clairement vos besoins : visualisez concrètement les travaux que vous souhaitez entreprendre et les résultats que vous espérez avant de prendre contact avec un professionnel. Vous pouvez par exemple feuilleter des magazines et des pages internet, et dessiner des plans même sommaires de ce que vous recherchez. Visitez également les magasins de bricolage pour trouver les équipements et matériels que vous souhaitez intégrer dans votre intérieur. Discutez aussi avec votre entourage. Cela vous permettra de soulever certaines questions auxquelles vous n’auriez même pas pensé. Cette petite investigation vous offre la possibilité d’avoir un devis précis.

  • Effectuer un métré précis : afin d’estimer l’ampleur des travaux à réaliser, mesurez la surface de la pièce ou de la zone à construire, entretenir ou rénover. Pour des travaux de rénovation énergétique par exemple, vous pouvez calculer le volume à chauffer afin d’avoir une idée du type de système de chauffage à installer.

Il n’est pas évident de trouver la bonne entreprise du premier coup. Pour vous aider dans votre choix, renseignez-vous après de vos amis et collègues. Consultez également les avis des clients sur Internet pour voir leurs retours et vous faire une idée de la réputation et de la qualité des travaux d’un professionnel. Un artisan ou une entreprise qui n’a pas peur de vous montrer ses projets de rénovations en cours et de vous y inviter.

Formation 100% en ligne pour atteindre l'indépendance financière

LES INVESTISSEURS IMMOBILIER RÉNOVER POUR GAGNER

Ce qu'en pensent les membres Rénover Pour Gagner ?

Excellent
Basée sur 1 avis
0
0
 
recommande
0

Conclusion

Pour des travaux réussis, vous pouvez me contacter ou récupérer la formation ci-dessous (éligible CPF). Je vous propose une méthode complète en 5 étapes pour vous initier à l’univers de la rénovation et de l’investissement afin de gagner GROS avec l'immobilier.

ACCÉDER AU PROGRAMME