Rénover une passoire thermique grâce aux aides de rénovation énergétique !

Fabien Liegeois
Par Fabien Liegeois
aides financières

Depuis le 1er janvier 2023, la loi Climat & Résilience, est entrée en application et a rendu la préoccupation des performances thermiques des bâtiments obligatoires. En effet, les logements classés en DPE F et G sont interdits de location et certains propriétaires préfèrent vendre leur passoire thermique que de faire l’effort de les rénover.

Pour réhabiliter ces biens afin de les remettre en location, il faut procéder à de la rénovation énergétique pour augmenter leurs notes de DPE. En plus des connaissances techniques nécessaires pour exécuter ces travaux, il y a un coût important. Heureusement, diverses aides sont mises en place afin d’aider les propriétaires dans cette transition.

Quelles sont ces aides pour la rénovation énergétique ? Comment en bénéficier et quel montant pouvez-vous récupérer ? On vous explique tout dans cet article pour en tirer le maximum !

MA PRIM RÉNOV’

Maprimerénov’ a été lancée le 1er janvier 2020 par l’État pour aider à financer les travaux de rénovation énergétique. Cette aide est accessible à tous les propriétaires, qu’ils soient occupants, propriétaires bailleurs ou copropriétaires.

Pour en bénéficier, vous devez être propriétaire de votre résidence principale construite depuis plus de 15 ans en France métropolitaine ou depuis plus de 2 ans pour les logements situés en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à La Réunion ou à Mayotte. Vous devez également faire réaliser les travaux par une entreprise Reconnue Garante de l’Environnement (RGE).

Avec Maprimerénov’ vous pouvez bénéficier jusqu’à 20 000€ par logement sur 5 ans et elle est cumulable avec CEE, aides locales et les aides « coup de pouce »

Comment en bénéficier ?

Voici les étapes à suivre :

Étape 1 ➔ Faites faire des devis par des entreprises RGE

Étape 2 ➔ Créez vous un compte puis envoyer les devis sur https://www.maprimerenov.gouv.fr/

Étape 3 ➔ Attendez la validation pour commencer les travaux avec les entreprises que vous avez sélectionnées

Étape 4 ➔ Une fois les travaux terminés, payez les entreprises et transmettez les factures sur le site. Puis attendez le règlement par virement.

MA PRIM RÉNOV’ COPROPRIÉTÉ

aide énergie

MaPrimeRénov’ Copropriété, contrairement à sa version individuelle, permet de financer des groupes de travaux, et non des travaux isolés. En effet, vos travaux de rénovation doivent obligatoirement entraîner des économies d’énergie supérieures ou égales à 35 %.

Tout comme Maprimerénov’, tous les propriétaires peuvent en bénéficier. En revanche, les sommes versées sont limitées à 3 750€ par logement (25% du coût travaux). Vous pouvez également bénéficier d’une prime supplémentaire de 500€ si votre logement n’est plus considéré comme une passoire énergétique. Cette aide est cumulable avec les CEE, les aides locales et les aides « coup de pouce résidentiel collectif ».

Il est également important de noter que 75% de l’immeuble doit être occupé à titre de résidence principale (donc petite possibilité de faire du Airbnb s’il n’y a pas de commerce dans l’immeuble).

Comment en bénéficier ?

Voici les étapes à suivre :

  • Étape 1 ➔ Repérez dans la liste les travaux subventionnés : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/article_lc/LEGIARTI000043774885
  • Étape 2 ➔ Le syndicat dépose une candidature : https://www.maprimerenov.gouv.fr/
  • Étape 3 ➔ Faites réaliser un audit énergétique de l’immeuble
  • Étape 4 ➔ Faites devis RGE puis voter les travaux en AG
  • Étape 5 ➔ Le syndicat dépose les devis sur le site et attend la confirmation
  • Étape 6 ➔ Faites les travaux puis transmettre les factures sur le site.

MA PRIM RÉNOV’ SÉNÉRITÉ

Tout comme MaPrimeRénov’ Copropriété, ce dispositif permet de financer des travaux de rénovation globale. L’aide est destinée aux propriétaires occupants avec des revenus modestes et s’applique seulement si les travaux permettent un gain énergétique d’au minimum 35 %.

De plus, avec cette aide, vous bénéficiez de l’accompagnement d’un professionnel qui est obligatoire tout au long du projet. Vous pouvez la cumuler avec les CEE, les aides locales et les aides « coup de pouce » mais pas avec les autres aides MaPrimeRénov’.

Le montant accordé est limité à 15 000€ par logement pour les revenus qualifiés de « très modestes ». Il peut seulement représenter au maximum 50% du coût travaux. Une prime supplémentaire de 1 500€ est accordée, si avec les rénovations, votre logement n’est plus considéré comme une passoire thermique.

Si vous êtes considéré comme un revenu modeste, la limite est de 10 500€ par logement et le montant doit représenter au maximum 35% du coût travaux. Tout comme les revenus très modeste, une prime de 1 500€ est accordée, si avec les rénovations, votre logement n’est plus considéré comme une passoire.

Comment en bénéficier ?

Voici les étapes à suivre pour en bénéficier :

  • Étape 1 ➔ Il faut que vous soyez dans les conditions de ressources « modeste » ou « très modeste » *
  • Étape 2 ➔ Créez un compte ici : https://monprojet.anah.gouv.fr/po/demarche/infos_po
  • Étape 3 ➔ Faites réaliser un audit énergétique du logement
  • Étape 4 ➔ Faites les devis avec des entreprises RGE
  • Étape 5 ➔ Attendez la confirmation
  • Étape 6 ➔ Faites les travaux puis déposer les factures sur le site de l’anah

Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE)

Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) sont mis en place pour aider à financer la transition énergétique. En effet, ce dispositif oblige les fournisseurs d’énergie à influencer les propriétaires à réaliser des économies d’énergie.

Suivant les fournisseurs d’énergie, l’aide peut prendre différentes formes (bons d’achats, réductions, virement bancaire…), le montant lui aussi peut varier mais tous les propriétaires peuvent en bénéficier.

Cette aide est cumulable avec maprimrenov, les aides locales et les aides « coup de pouce » mais il n’est pas possible de cumuler les CEE de plusieurs fournisseurs sur un même projet.

Comment en bénéficier ?

Voici les étapes à suivre pour en bénéficier :

  • Étape #1 ➔ Repérez dans la liste ses travaux subventionnés : https://www.ecologie.gouv.fr/operations-standardisees-deconomies-denergie
  • Étape #2 ➔ Utilisez un comparateur indépendant : https://nr-pro.fr/
  • Étape #3 ➔ Recevez les offres et comparer
  • Étape #4 ➔ Choisissez par qui vous souhaitez passer et inscrivez vous sur son site
  • Étape #5 ➔ Faites des devis qui respecte les critères d’éligibilités
  • Étape #6 ➔ Faites les travaux puis transmettez les factures au fournisseur choisi.

Les 3 PRIMES « COUP DE POUCE »

Les 3 primes Coup de pouce sont :

  • « Chauffage et/ou isolation »,
  • « Rénovation globale d’une maison individuelle »,
  • « Rénovation globale d’un bâtiment résidentiel collectif ».

Ces aides sont cumulables avec maprimerénov’, les CEE, les aides locales et elles doivent contribuer à financer des travaux qui améliorent les performances énergétiques de votre logement.

En effet, pour bénéficier du coup de pouce « Rénovation performante maison », vos rénovations doivent permettre d’obtenir au moins 55% de gain énergétique. Pour le coup de pouce « Rénovation globale d’un bâtiment résidentiel collectif », le gain doit être de 35%.

Comment en bénéficier ?

Tout est expliqué ci-dessous dans la section « quelle est la démarche pour en bénéficier » sur le site du gouvernement :

L’EXONÉRATION DE TAXE FONCIÈRE

rénovation

L’exonération de taxe foncière peut vous permettre une exonération de 50 à 100% de la taxe foncière pendant 3 ou 5 ans. Pour cela, vous devez effectuer des travaux de rénovation énergétique pour un montant compris entre 10 000 € et 15 000 € afin d’améliorer les performances énergétiques de votre logement.

Notez tout de même que pour en bénéficier, votre logement doit avoir été construit avant le 1er janvier 1989 et situé dans les villes où une exonération a été votée par la commune.

Il est possible de cumuler l’exonération de taxe foncière avec maprimrénov, les CEE, les aides locales et les aides « coup de pouce » OU les aides Loc’avantage et action cœur de ville.

Comment bénéficier de cette aide ?

Voici les étapes à suivre pour en bénéficier :

  • Étape #1 ➔ Vérifiez si votre commune est éligible
  • Étape #2 ➔ Si la commune est éligible, demandez la procédure (

Dans tous les cas, ne jamais démarrer les travaux sans une validation écrite, donc faites la demande en parallèle de la recherche du financement.

Les AIDES LOCALES et AIDES COLLECTIVITÉS

Les propriétaires peuvent s’informer auprès des collectivités locales. Ces dernières mettent parfois en place des dispositifs complémentaires aux aides nationales pour soutenir les bailleurs afin de réaliser des travaux. Ces travaux n’ont pas nécessairement besoin d’améliorer les performances énergétiques du logement pour bénéficier des aides.

Ces aides sont cumulables avec maprimrenov, CEE, les aides « coup de pouce » OU les aides Loc’avantage, action cœur de ville.

Comment bénéficier de cette aide ?

  • Étape 1 ➔ Utiliser le site : https://www.anil.org/aides-locales-travaux/
  • Étape 2 ➔ Vous aurez le contact de la commune à contacter
  • Étape 3 ➔ Chaque commune a sa façon de procéder et ses critères donc demander les étapes à suivre. Et les respecter à la lettre (même si elles ne sont pas logiques)

Afin d’éviter les erreurs, demandez toujours un mail récapitulatif avec :

  • Le résumé des critères à respecter
  • Comment déposer le dossier
  • Les étapes à respecter
  • Une personne de contact

LOC’AVANTAGE (ANAH)

Le dispositif Loc’Avantages vous permet d’avoir une réduction d’impôts calculée en fonction du montant du loyer. Plus votre loyer est réduit, plus la réduction d’impôt est forte. Il vous est possible de cumuler cette aide avec action cœur de ville, les aides locales et les aides collectivités.

ACTION LOGEMENT (COEUR DE VILLE)

Le programme « Action Cœur de Ville », lancé en 2018, vise à revigorer le centre des villes moyennes, mettre en valeur le patrimoine urbain et architectural, proposer des logements locatifs attrayants et stimuler l’économie locale. En collaboration avec l’État, il se concentre sur le secteur immobilier pour offrir des logements novateurs et séduisants.

Pour être éligible, les projets doivent concerner la rénovation d’immeubles en centre-ville des villes retenues. Les immeubles doivent être entre autre entièrement rénovés, atteindre un niveau d’efficacité énergétique d’au moins DPE C pour 50% des logements, et après réhabilitation, 75% des logements doivent respecter un loyer plafonné, c’est-à-dire que sur les autres logements on pourrait très bien envisager d’y faire du Airbnb.

Quant au financement, Action Logement offre un soutien financier pour les rénovations, couvrant jusqu’à 1 000 € par m² habitable, limité à 50% du coût des travaux. Ce soutien se présente sous forme de prêt et une prime « habiter mieux » supplémentaire de 1 500€ par logement, si vous réalisez un gain de 35% sur vos performances énergétiques, peut s’ajouter.

Le programme « Action Cœur de Ville » est cumulable avec loc’avantage ou De Normandie ainsi que les aides locales et les aides collectivités.

3 conseils pour bénéficier de vos aides pour rénovation énergétique

Pour vous assurer de pouvoir bénéficier des ces aides, voici 3 conseils à absolument appliquer :

  • Faites toujours appel a des entreprises Reconnues garantes de l’environnement (RGE), vous pouvez trouver une liste sur le site du gouvernement
  • Que cela soit pour du chauffage, de l’isolation, de la ventilation, ne commencez jamais les travaux avant d’avoir obtenu la validation des demandes d’aides et de primes
  • Déduisez les aides de vos charges déductibles

Comme vous l’aurez compris en lisant cet article, les aides à votre disposition pour bénéficier d’indemnisation afin de financer vos travaux de rénovation énergétique sont nombreuses. Dans cet article, vous avez eu un bref aperçu des aides et des primes qui leur sont associés. Si vous souhaitez en savoir plus sur la rénovation énergétique des passoires thermiques, un webinaire sur « 19 astuces pour rénover en classe D au meilleur coût » vous est offert !

Fabien Liegeois
Fabien Liegeois

De bureau d’études d’ingénieurs-conseils du bâtiment à investisseur-rénovateur libre aujourd’hui, je guide désormais les investisseurs avisés grâce à ma triple expérience : la rénovation, la thermique du bâtiment et l’investissement immobilier.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

LinkedIn
X
Email
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça peut aussi vous intéresser :