Comment choisir stratégiquement vos couleurs de peinture

Fabien Liegeois
Par Fabien Liegeois

Vous songez à peindre votre maison ? Ou vous rénovez des appartements locatifs, un immeuble ou une opération d’achat revente et vous êtes en pleine réflexion sur le choix des couleurs ?

Il est essentiel de bien choisir vos couleurs de peinture, la peinture étant l’un des moyens les plus puissants et les plus économiques d’augmenter la rentabilité de vos travaux. Vous avez beau avoir refait l’isolation, l’électricité, la plomberie, etc … Mais ce qui se voit au final lorsque vous faites visiter à un locataire ou à un potentiel acquéreur c’est bel et bien la couleur, le design, le mobilier …

Mais… Pour la personne lambda, choisir les bonnes couleurs de peinture peut s’avérer être un vrai casse-tête. C’est une forme d’art que certaines personnes font sans effort, tandis que d’autres se trompent horriblement. Donc, je vais vous donner quelques notions de base de la théorie des couleurs afin que vous puissiez provoquer des coups de cœur (= gagner plus d’argent????)

Et surtout, je vais vous donner ma formule de couleurs que j’utilise sur tous mes projets locatifs que vous pouvez recopier ! De cette manière, vous êtes sûr de réussir votre choix stratégique de couleurs de peinture.

La base de la théorie des couleurs

Le concept de comment et pourquoi certaines combinaisons de couleurs fonctionnent et d’autres non, est une science basée sur la relation des couleurs sur un petit appareil astucieux appelé la roue chromatique .

Pour comprendre la roue chromatique, pensez au dernier arc-en-ciel que vous avez vu. Nous avons tous appris étant enfant que les couleurs d’un l’arc-en-ciel respectent toujours le même ordre. Cet ordre est créé par la nature où chaque couleur se mélange avec la suivante pour créer une nouvelle couleur. Par conséquent, considérez la roue chromatique comme rien de plus qu’un arc-en-ciel simplifié qui nous aide à obtenir toutes les combinaisons de couleurs que nous avons dans notre monde.

Les bases de la roue chromatique

Le monde des couleurs est assez complexe, mais pour faire le plus simple possible il existe douze couleurs pures divisées en trois groupes :

  • les couleurs primaires (rouge, bleu et jaune),
  • secondaires (orange, violet et vert),
  • et les couleurs tertiaires (écarlate, doré, vert chartreux, turquoise, indigo et pourpre).

Grâce au mélange de deux couleurs primaires on obtient une couleur secondaire (par exemple rouge + jaune = orange). Et grâce au mélange d’une couleur primaire et d’une couleur secondaire on obtient une couleur tertiaire.

Et c’est ainsi qu’on obtient les 12 couleurs du cercle chromatique !

Et pour créer des variations plus claires ou plus foncées d’une couleur (par exemple ROUGE devenant du ROUGE COQUELICOT, ROUGE GRENAT, ROUGE TOMATE, ROUGE BORDEAUX, etc…) il suffit d’y mélanger différentes quantités de NOIR, BLANC et GRIS.

  • Vous rendez la couleur plus claire en ajoutant du blanc.
  • La couleur sera plus foncée en ajoutant du NOIR.
  • La couleur passera de « vive » à plus ou moins « terne » en ajoutant du GRIS plus ou moins foncé.

Comment choisir vos couleurs de peinture grâce à la roue chromatique

Maintenant que vous connaissez les bases du fonctionnement de la roue chromatique, le choix stratégique de votre sélection de couleurs doit dans un premier temps être une combinaison de couleurs qui fonctionnent naturellement ensemble.

En utilisant la roue chromatique comme guide, il existe de nombreuses versions différentes de combinaisons de couleurs qui fonctionnent le mieux ensemble, mais les 7 principales sont :

Laissez-moi vous expliquer rapidement chacune de ces combinaisons :

Créer sa sélection de « couleurs analogiques »

Les schémas de couleurs analogiques utilisent normalement une combinaison de 3 couleurs qui se trouvent côte à côte de n’importe quel côté de la roue chromatique. Pour ce type de schéma de couleurs, il s’agit de sélectionner 1 seule couleur prédominante sur la roue chromatique puis de déplacer un segment vers la gauche ou la droite de la roue chromatique pour former un groupe de 3 couleurs.

Voici un exemple d’un salon utilisant la roue « Blue » ci-dessus composée des couleurs bleue (le canapé), violet (la table basse, l’objet de décoration au mur, un peu sur le tapis) et turquoise (les coussins). La couleur turquoise étant un mélange de bleu et de vert sur la roue chromatique :


La qualité d’un bien immobilier s’estime en fonction de plusieurs points dont les principaux :

Personnellement, je trouve que ce n’est pas le schéma de couleurs le plus facile à maîtriser.

Créer sa sélection de « couleurs monochromatiques »

Cette sélection de couleurs est créée en utilisant 1 couleur de base, mais en combinant ses différents tons, teints et nuances pour créer une décoration cohérente. Il est généralement combiné avec du blanc, du noir ou du gris pour ajouter du contraste.

Voici deux exemples de chambre utilisant un schéma de couleurs monochromatiques. La première chambre utilisant différent gris comme couleur de base avec des touches blanches, noires et bois pour le contraste :

Cette deuxième chambre utilise différentes variations de verts :

Cette deuxième chambre utilise différentes variations de verts :

Les couleurs complémentaires sont complètement opposées les unes aux autres sur la roue chromatique offrant un contraste élevé. Ces combinaisons peuvent être assez frappantes lorsque les couleurs utilisées sont vives. Mais ces types de schémas fonctionnent mieux lorsqu’ils sont réalisés avec des couleurs plus atténuées ou ternes.

Un exemple pour illustrer ça pourrait être d’utiliser un vert sarcelle (étant une nuance de vert) sur vos murs, associé à un canapé rose corail (qui est une teinte plus claire du rouge) comme sur la photo ci-dessous :

Et voici un autre exemple de couleurs complémentaires en utilisant du bleu et du jaune pour le contraste :

Créer sa sélection de « couleurs complémentaires divisées »

Les couleurs complémentaires divisées sont basées sur le schéma complémentaire, mais au lieu d’utiliser la couleur directement opposée, vous regardez les couleurs de chaque côté. Cette variante offre plus d’options pour le style intérieur, offrant aux pièces encore plus de contraste.

Sur la photo ci-dessous on voit du jaune comme couleur principale puis du rose (mélange de rouge et de violet) et une sorte d’indigo pour les deux coussins (mélange de violet de bleu) :

Créer sa sélection de « couleurs triadiques »

Le triadique est un autre combo de 3 couleurs en forme de triangle où les angles du triangle se rejoignent pour former une combinaison triadique. La clé avec cette combinaison de couleurs est de trouver 1 couleur que vous voulez vraiment utiliser, puis de localiser les deux autres couleurs via la triangulation ci-dessus.

En exemple vous trouverez ci-dessus un salon avec le schéma de couleurs triadiques rouge, bleu et jaune :

Créer sa sélection de « couleurs carrés »

Un de schéma les plus compliqué est le schéma de couleurs carré car il comprend 4 couleurs. Vous pouvez trouver une combinaison carrée en plaçant un carré sur la roue chromatique et en choisissant les couleurs à chaque angle du carré.

Couleurs froides vs chaudes

Mais ce n’est pas encore fini. En plus de savoir quelles combinaisons de couleurs fonctionnent naturellement ensemble, vous devez également savoir que les couleurs sont généralement classées en 2 catégories – les couleurs « chaudes » ou « froides ». Les couleurs chaudes (warm) se trouvent d’un côté de la roue chromatique et les couleurs froides (cold) de l’autre côté.

Les couleurs plus chaudes telles que les rouges, les oranges et les jaunes ont tendance à déclencher des émotions de bonheur, nous rappelant la chaleur et le soleil. Ce sont donc de bons choix de couleurs pour les pièces sociales telles que votre salon ou votre cuisine.

En revanche, le rouge ou l’orange ne sont pas une bonne couleur pour les chambres, où l’effet inverse est recherché. Ici, vous voudrez peut-être choisir une couleur de l’autre côté de la roue, les couleurs froides qui se trouvent sur la gamme bleue / vert. Ceux-ci créent un sentiment de sérénité (ce que vous voulez dans une chambre), nous rappelant des éléments naturels apaisants comme l’eau et le ciel. Ce sont de bonnes options pour les chambres à coucher, les salles de bains et un bureau.

Il est également possible de mélanger des tons de peinture chauds et froids dans une pièce. Une façon de le faire efficacement est de choisir un mur pour une couleur chaude et de laisser le reste de la pièce dans une couleur froide ou neutre pour équilibrer le tout. Cela ajoute une touche de chaleur sans en faire trop.

Créer sa sélection de couleur autour du blanc

Maintenant un petit mot sur le BLANC. C’est l’une des couleurs les plus utilisées en décoration d’intérieur. Pourquoi ? C’est toujours une valeur sûre et une excellente manière de faire ressortir votre mobilier, vos objets de décoration et votre sélection de couleurs de peinture. Le blanc doit donc rester prépondérant dans une décoration d’intérieure.

La règle 60-30-10

Les décorateurs d’intérieurs utilisent souvent la règle du 60-30-10. Cela signifie que lorsque vous choisissez votre palette de couleurs dans une pièce, utilisez 60% d’une couleur dominante, 30% d’une couleur secondaire et les 10% finaux dans une autre couleur. Idéalement, il n’y a pas plus de 3 couleurs dans une pièce afin de ne pas trop charger la pièce.

Voici comment cela fonctionne :

  • 60% de la couleur principale comprend des éléments tels que vos murs, votre canapé, la couleur principale de votre tapis, de votre revêtement de sol ou de votre cuisine. Les 60% sont vraiment les choses qui occupent le plus d’espace visuel dans une pièce et généralement le blanc fonctionne très bien.
  • 30% de couleur apparaîtront sur vos meubles, coussins, luminaires, etc. Pour avoir une pièce dynamique, vous pouvez varier les tons de cette couleur, donc ce n’est pas seulement une seule teinte.
  • Les 10 % restants sont destinés aux touches de couleur via vos bibelots, cadres photos, bougies, composition florale, coussins… la petite chose finale et facile à mettre en place pour finaliser votre look.

Ma sélection de couleurs stratégiques que j’utilise pour tous mes projets locatifs

L’objectif pour un rénovateur rentable c’est de trouver une « formule » qui fonctionne à tous les coups afin d’accélérer le processus d’une rénovation.

Et ma formule magique a été réalisée grâce au schéma de couleurs complémentaires (donc 2 couleurs) :

  • 60% de la décoration est BLANCHE.
  • 30% de la décoration est BLEU NOIR – RAL 5004 (avec également du gris et du noir) pour ajouter du contraste et de la profondeur.
  • 10% de la décoration est du JAUNE SOLEIL – RAL 1037 – pour ajouter du peps et du dynamique à la décoration.

Le bleu foncé et le jaune soleil étant opposé sur la roue chromatique, donc complémentaire naturellement.

Avec du parquet couleur chêne clair ou bois brut, du mobilier avec du métal noir, du carrelage effet béton ou carreaux de ciment, quelques accessoires jaune moutarde … on obtient un jeu de couleur qui fonctionne parfaitement.

Voici des photos de quelques-uns de mes logements locatifs réalisés toujours dans ce même principe :

Étude de cas 1 – appartement dans les combles

Le jaune soleil ci-dessus ajoute du peps et du dynamisme à la pièce. Et avec de la décoration noire dessus comme l’horloge, ce qui donne un contraste intéressant et facile à réaliser. Le bleu en dessous lui permet de créer de la profondeur à la pièce.

Et j’ai peint l’arrière de la tête de lit en bleu foncé toujours dans l’optique d’ajouter de la profondeur et de la hauteur à la pièce :

Étude de cas 2 : studio en longueur avec une seule fenêtre

Voici un autre exemple où j’ai mis en bleu plusieurs murs et en jaune soleil un seul mur. Cette fois, j’ai choisi le mur du fond en jaune car c’est une pièce étroite avec une seule fenêtre et ça a permis d’ajouter de la luminosité :

Étude de cas 3 : appartement F2 en duplex

Voici un autre exemple où j’ai mis en bleu plusieurs murs et en jaune soleil un seul mur. Cette fois, j’ai choisi le mur du fond en jaune car c’est une pièce étroite avec une seule fenêtre et ça a permis d’ajouter de la luminosité :

Toujours l’arrière de la tête de lit en bleu foncé avec une tête de lit que j’ai monté sur place pour quelques dizaines d’euros et qui ressort parfaitement avec ce bleu.


Si vous appréciez le mobilier de mes 3 appartements ci-dessus, vous pouvez récupérer le listing complet de mobiliers et d’équipements que j’ai utilisé. Ce listing de mobiliers optimisé permet d’équiper et de meubler un studio complet pour environ 2500 à 3000 euros et un F2 pour environ 3000 à 3500 euros (y compris électroménagers, matelas, mobiliers, décorations, accessoires, luminaires, linges de maison, kit de nettoyage et ustensiles).


Conclusion :

Avec les 3 exemples ci-dessus vous voyez qu’on peut rester simple avec 2 peintures de couleurs et beaucoup de blanc. J’aime les choses simples, donc dans mes rénovations j’utilise toujours le schéma de couleur complémentaire (2 couleurs) dont une qui sera dominante (30%) et l’autre qui sera vraiment là ponctuellement (10%).

N’oubliez pas que la lumière naturelle a un impact sur la couleur, c’est pourquoi certains puristes peignent une petite partie des murs grâce à un échantillon et regardent la couleur à différents moments de la journée avant de s’engager sur une couleur finale.

Mais surtout, la couleur est affectée par d’autres couleurs à côté d’elle. Par exemple, si votre pièce comporte de nombreux détails en bois, cela peut « déformer visuellement » l’apparence de votre couleur de peinture. C’est pourquoi j’aime le BLEU NOIR et le JAUNE SOLEIL ou MOUTARDE car ce sont des couleurs qui se marient parfaitement avec du bois effet brut ou naturel ainsi qu’avec du gris couleur ciment ou béton.

C’était un article d’assez haut niveau. Donc faites-moi savoir si cela vous a donné assez de matière pour choisir avec plus de confiance votre prochain jeu de couleurs de peinture.

Si vous souhaitez plus d’informations techniques rentables sur la rénovation stratégique, vous pouvez récupérer mon livre ici ou télécharger le « Pack Secret du Rénovation Rentable » ci-dessous :


NOUVEAU :

Le Pack Secret du Rénovateur Rentable

198,00€ OFFERT ACTUELLEMENT


Une réponse à “Comment choisir stratégiquement vos couleurs de peinture”

  1. Avatar de Amriche
    Amriche

    Merci pour les conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fabien Liegeois
Fabien Liegeois

De bureau d’études d’ingénieurs-conseils du bâtiment à investisseur-rénovateur libre aujourd’hui, je guide désormais les investisseurs avisés grâce à ma triple expérience : la rénovation, la thermique du bâtiment et l’investissement immobilier.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

LinkedIn
X
Email
Facebook

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça peut aussi vous intéresser :