Tableau MaPrimeRénov 2024 : résumer et comment s’y retrouver

Fabien Liegeois
Par Fabien Liegeois
Rénovation : Tout savoir sur le tableau MaPrimeRénov 2024

En France, on assiste à une réelle prise de conscience écologique ! Tout le monde s’y met, avec un objectif clair : réduire fortement nos émissions de carbone d’ici 2030, conformément aux directives de l’Union Européenne. Pour y parvenir, une des actions majeures est d’encourager les gens à rendre leurs maisons plus économes en énergie. Et là, MaPrimeRénov entre en jeu, surtout avec ses récentes mises à jour début 2024.

Justement, dans cet article, on va décortiquer ces changements. Que vous soyez propriétaire, bailleur ou tout simplement intéressé par la rénovation énergétique, ce guide est fait pour vous. On va vous expliquer comment Ma Prime Rénov peut aider à transformer votre projet de rénovation en une belle réussite. On va aussi parcourir les nouveautés du tableau MaPrimeRénov 2024. Suivez le guide !

Vue d’ensemble de MaPrimeRénov 2024

En 2024, MaPrimeRénov subit des changements majeurs, alignés sur les objectifs climatiques de la France pour 2030 et 2050. Ces modifications sont imposées par un défi de taille auquel le ministère de la Transition énergétique est confronté : continuer de promouvoir la rénovation énergétique des habitations tout en préservant le pouvoir d’achat des citoyens.

Pour répondre à ce challenge, le budget de MaPrimeRénov augmente de 1,6 milliard d’euros, atteignant un total de 5 milliards. De cette somme, 1 milliard est spécialement alloué à MaPrimeRénov pour les copropriétés. Cette augmentation budgétaire fait partie du plan de 10 milliards d’euros dédié à l’écologie, inclus dans le projet de loi de finances de 2024.

Depuis janvier 2024, les aides de Ma Prime Rénov sont également revalorisées. Pour les ménages les moins aisés le montant de la prime peut couvrir jusqu’à 90 % des coûts de rénovation, notamment si leur logement est peu économe en énergie. Cette mesure vise à encourager des rénovations plus approfondies et efficaces, particulièrement pour les bâtiments très mal isolés.

Vue d'ensemble de MaPrimeRénov 2024

Les catégories de MaPrimeRénov 2024

En 2024, MaPrimeRénov se décline encore en quatre catégories :

MaPrimeRénov Bleu : pour les ménages très modestes

MaPrimeRénov Bleu concerne les ménages aux revenus très modestes. Ce mécanisme offre les subventions les plus avantageuses, avec des primes pouvant atteindre 10 000 € pour une chaudière à granulés ou 11 000 € pour une pompe à chaleur géothermique. L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est quant à elle prise en charge à hauteur de 75 €/m².

Exemple d’éligibilité :

  • Un couple vivant hors Île-de-France avec un Revenu Fiscal de Référence (RFR) inférieur à 23 734 €
  • Une personne seule en Île-de-France avec un RFR inférieur à 22 461 €

MaPrimeRénov Jaune : pour les ménages modestes

Les aides MaPrimeRénov Jaune ciblent les ménages modestes. Dans cette catégorie, les bénéficiaires peuvent obtenir, par exemple, une prime de 2 500 € pour l’installation d’une VMC double flux, ou 20 € par m² pour l’isolation des rampants de toiture et plafonds de combles.

Exemple d’éligibilité :

  • Un couple vivant hors Île-de-France avec un RFR de 25 000 €
  • Une famille de 3 personnes en Île-de-France avec un RFR de 42 000 €

MaPrimeRénov Violet : pour les revenus intermédiaires

Déjà détaillée dans un article précédent, MaPrimeRénov Violet s’adresse aux ménages aux revenus intermédiaires, offrant jusqu’à 2 000 € pour l’installation d’un chauffe-eau solaire ou d’une pompe à chaleur air-eau.

Exemple d’éligibilité :

  • Une famille de 4 personnes en Île-de-France avec un RFR de 65 000 €
  • Une famille de 5 personnes hors Île-de-France avec un RFR de 60 000 €

MaPrimeRénov Rose : pour les ménages les plus aisés

MaPrimeRénov Rose est spécifiquement destinée aux ménages aux revenus supérieurs. Les montants attribués sont plus modestes par rapport aux autres catégories, et le choix des travaux éligibles est limité. Ce programme met principalement l’accent sur les opérations d’isolation et les rénovations globales.

Exemple d’éligibilité :

  • Un couple en Île-de-France avec un RFR supérieur à 56 130 €
  • Une personne seule en province avec un RFR supérieur à 29 148 €

Taux de financement par catégorie (Écrêtement)

Chaque catégorie de MaPrimeRénov correspond à un taux de financement spécifique, également appelé écrêtement. Ce taux détermine la part maximale des dépenses éligibles prise en charge par la subvention :

  • Catégorie Bleue : jusqu’à 90 % des dépenses éligibles
  • Catégorie Jaune : jusqu’à 75 % des dépenses éligibles
  • Catégorie Violette : jusqu’à 60 % des dépenses éligibles
  • Catégorie Rose : jusqu’à 40 % des dépenses éligibles

MaPrimeRénov 2024 : les changements majeurs

En comparaison avec 2022 et 2023, MaPrimeRénov 2024 apporte son lot de changements :

Focus sur les rénovations globales

MaPrimeRénov se concentre désormais sur les projets de rénovation globale, marquant un changement par rapport aux petits chantiers isolés des années précédentes. Ainsi, les propriétaires sont encouragés à entreprendre des transformations complètes, nécessitant au moins deux travaux majeurs, comme l’isolation complète des murs et le remplacement de la chaudière par une pompe à chaleur plus performante. Cette orientation vise à réaliser un bond significatif dans la performance énergétique des logements, avec un gain d’au moins deux classes sur le DPE.

Une aide financière plus importante

Les aides financières ont été restructurées pour mieux soutenir les rénovations globales. Les ménages les plus modestes peuvent bénéficier d’une prise en charge allant jusqu’à 90 % des coûts des travaux, avec un plafond relevé à 70 000 euros pour les rénovations permettant un saut de quatre classes au DPE, comme passer de la classe F à la classe B. En outre, le montant de l’aide pour l’installation de pompes à chaleur air/eau géothermiques a été doublé, encourageant l’adoption de solutions énergétiques durables.

Intégration des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) dans MaPrimeRénov

L’Anah a revalorisé les CEE pour les rénovations globales résidentielles. MaPrimeRénov simplifie les démarches en centralisant la demande et la valorisation des aides CEE auprès de l’Anah, réduisant la complexité administrative pour les propriétaires.

Renforcement de Mon Accompagnateur Rénov’ en 2024

En 2024, l’importance de Mon Accompagnateur Rénov’, en tant que professionnel certifié, prend une nouvelle dimension. Désormais, son accompagnement devient un passage obligé pour chaque rénovation d’ampleur, coûtant plus de 5 000 € TTC, dès lors qu’ils sont soutenus par l’aide MaPrimeRénov. Cette évolution marque la reconnaissance de la nécessité d’une approche méthodique et bien encadrée en matière de rénovation énergétique.

Refonte du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) subit une évolution pour mieux s’adapter aux copropriétés et aux petites surfaces. Cette mise à jour vise à fournir des informations plus précises pour ces types de logements. L’objectif ultime est d’assister les propriétaires et les copropriétaires dans la prise de décisions éclairées concernant les travaux de rénovation énergétique.

Objectif : doubler le nombre de rénovations thermiques

En 2024, l’objectif est audacieux : réaliser 200 000 rénovations thermiques, soit plus que le double de l’année précédente. Cette ambition s’inscrit parfaitement dans la vision à long terme de la France pour la transition énergétique. Le but ultime est de réduire les émissions de carbone et de placer notre pays en tête de l’Europe en matière de rénovation énergétique. Une étape cruciale vers un avenir plus propre et plus durable.

MaPrimeRénov 2024 : liste des travaux éligibles et les barèmes d’aides

MaPrimeRénov 2024 couvre une variété de travaux de rénovation énergétique :

  • L’isolation,
  • Le chauffage,
  • La ventilation,
  • La production d’eau chaude sanitaire
  • Les audits énergétiques

Les barèmes des aides MaPrimeRénov’ pour 2024 viennent d’être publiés. Voici le montant de ces subventions, selon votre niveau de revenu.

Nombre de personnes par ménage Très modestes (Bleu) Modestes (Jaune) Intermédiaires (Violet) Supérieurs (Rose)
Autres régions IDF Autres régions IDF Autres régions IDF Autres régions IDF
1 17 009 € 23 541 € 21 805 € 28 657 € 30 549 € 40 018 € supérieur à 30 549 € supérieur à 40 018 €
2 24 875 € 34 551 € 31 889 € 42 058 € 44 907 € 58 827 € supérieur à 44 907 € supérieur à 58 827 €
3 29 917 € 41 493 € 38 349 € 50 513 € 54 071 € 70 382 € supérieur à 54 071 € supérieur à 70 382 €
4 34 948 € 48 447 € 44 802 € 58 981 € 63 235 € 82 839 € supérieur à 63 235 € supérieur à 82 839 €
5 40 002 € 55 427 € 51 281 € 67 473 € 72 400 € 94 844 € supérieur à 72 400 € supérieur à 94 844 €
Par personne supplémentaire + 5 045 € + 6 970 € + 6 462 € + 8 486 € + 9 165 € + 12 006 € + 9 165 € + 12 006 €

Exemple concret :

Une famille aux revenus modeste souhaite remplacer leur ancienne chaudière au fioul par une autre plus écologique (fonctionnant aux granulés de bois). Le cas échéant, le montant total des travaux est de 20 000 €. Heureusement, grâce au programme MaPrimeRénov 2024, ils peuvent bénéficier d’une aide gouvernementale de 8 000 €, en plus d’une subvention supplémentaire de 4 000 € provenant du dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE).

Ces aides cumulées couvrent ainsi 60 % du coût total de la rénovation. Pour financer le reste à charge qui est de 8 000 € restants, la famille a la possibilité de contracter un emprunt sans intérêt, dont le remboursement s’effectuera par des versements mensuels.

Quelles sont les conditions d’éligibilité à MaPrimeRénov 2024 ?

Pour être éligible à MaPrimeRénov 2024, vous devez répondre à plusieurs critères :

  • Statut de propriétaire : Vous devez être propriétaire occupant, bailleur, ou copropriétaire.
  • Ancienneté du logement : Le logement doit avoir plus de 2 ans à la date de début des travaux.
  • Résidence principale : Le logement doit être votre résidence principale, sauf pour les bailleurs.
  • Les plafonds de ressources: Vos revenus doivent correspondre à l’une des catégories de revenus définies dans le tableau des plafonds de MaPrimeRénov.
  • Travaux éligibles : Le type de travaux envisagé doit figurer dans la liste des travaux éligibles pour MaPrimeRénov.

Les foyers qui remplissent tous ces critères et qui souhaitent bénéficier de l’aide MaPrimeRénov en 2024, doivent suivre les étapes suivantes :

  • Création d’un compte : Rendez-vous sur le site officiel de MaPrimeRénov et créez un compte. Vous aurez besoin de fournir des informations personnelles et des détails sur votre logement.
  • Soumission de la demande : Remplissez le formulaire de demande en ligne et soumettez-le. Vous devrez joindre les documents justificatifs, tels que les devis des travaux envisagés et votre avis d’imposition.
  • Suivi et réception de l’aide : Une fois la demande approuvée, vous pouvez commencer les travaux. Après leur achèvement, soumettez les factures pour recevoir l’aide directement sur votre compte bancaire.

MaPrimeRénov 2024 : cumulable avec d’autres aides ?

Afin d’accélérer les rénovations énergétiques, MaPrimeRénov 2024 est cumulable avec les aides suivantes :

  •         Les certificats d’économies d’énergie (CEE) : Ma Prime Rénov peut être cumulée avec les aides issues des CEE, offertes par divers fournisseurs d’énergie. Cette combinaison permet d’augmenter le montant total des aides reçues.
  •         Les aides locales : De nombreuses régions et collectivités locales proposent leurs propres aides à la rénovation énergétique. Ces aides peuvent souvent être combinées avec Ma Prime Rénov.
  • Éco-Prêt à Taux Zéro : Il est possible de cumuler MaPrimeRénov avec l’éco-prêt à taux zéro, un prêt avantageux permettant de financer des travaux de rénovation énergétique sans intérêts.
  • TVA réduite : Les travaux éligibles à MaPrimeRénov peuvent également bénéficier d’une TVA à taux réduit, réduisant ainsi le coût total des travaux.

Exemples de combinaisons d’aides

  • Exemple 1 : Un propriétaire réalise une rénovation complète de son logement, incluant l’isolation et l’installation d’une pompe à chaleur. Il bénéficie de MaPrimeRénov pour une partie des coûts, complétée par des CEE et une aide régionale. Le reste des coûts est couvert par un éco-prêt à taux zéro.
  • Exemple 2 : Un autre propriétaire décide d’améliorer l’isolation de son logement. Il utilise MaPrimeRénov pour financer une partie des travaux, cumule avec une aide locale spécifique à l’isolation, et profite de la TVA à taux réduit pour réduire les coûts.

Conseils pratiques pour les demandeurs de MaPrimeRénov 2024

Pour profiter pleinement de MaPrimeRénov en 2024, vous devez suivre un certain nombre de conseils. Il existe aussi quelques pièges que vous devez impérativement éviter. Découvrons tout cela ensemble :

Conseils pratiques

  • Collecte des documents nécessaires : Rassemblez tous les documents requis, tels que votre dernier avis d’imposition, les devis des travaux envisagés, et tout autre justificatif pertinent.
  • Évaluation des travaux à réaliser : Faites une évaluation précise des travaux nécessaires. Un audit énergétique peut être utile pour identifier les améliorations les plus efficaces.
  • Choix d’entreprises certifiées RGE : Assurez-vous que les entreprises que vous engagez pour vos travaux sont certifiées RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). C’est une condition obligatoire pour bénéficier de Ma Prime Rénov.
  • Planification financière : Établissez un plan financier pour les travaux, en tenant compte des aides disponibles et de votre budget personnel.
  • Consultation des délais : Informez-vous sur les délais de traitement des demandes et planifiez vos travaux en conséquence.

Erreurs courantes à éviter

  • Omission de documents : Ne pas fournir tous les documents nécessaires peut entraîner des retards ou des rejets de demande.
  • Mauvais calcul des revenus : Assurez-vous de bien comprendre les plafonds de revenus et où vous vous situez pour éviter toute confusion.
  • Engagement précoce des travaux : Ne commencez pas les travaux avant d’avoir reçu l’approbation de votre demande, car cela pourrait vous rendre inéligible à l’aide.
  • Choix d’entreprises non certifiées RGE : Travailler avec des entreprises non certifiées RGE vous disqualifie automatiquement de l’aide.
  • Sous-estimation des coûts : Assurez-vous d’avoir une estimation réaliste des coûts des travaux pour éviter les surprises financières.

Avantages de bénéficier de MaPrimeRénov en 2024

En 2024, MaPrimeRénov offre des avantages variés. Parmi eux, on cite notamment :

Avantages financiers et économies potentielles

Cette année encore, l’un des principaux avantages de MaPrimeRénov est l’allègement financier qu’elle offre aux propriétaires. En réduisant le coût initial des travaux de rénovation énergétique, le programme rend ces améliorations plus accessibles, même pour les ménages à budget limité.

Les économies potentielles sont significatives, non seulement en termes de subventions directes, mais aussi à long terme, grâce à la réduction des factures d’énergie. En améliorant l’efficacité énergétique de leur logement, les propriétaires peuvent s’attendre à des économies continues sur leurs dépenses énergétiques.

Impact sur la valeur immobilière et le confort du logement

La rénovation énergétique peut également augmenter la valeur immobilière d’un logement. Les améliorations apportées, comme une meilleure isolation ou un système de chauffage plus efficace, rendent le logement plus attrayant pour les acheteurs potentiels, augmentant ainsi sa valeur sur le marché.

De plus, ces améliorations contribuent à un meilleur confort au quotidien, avec une température intérieure plus stable et une meilleure qualité de l’air, améliorant ainsi la qualité de vie des occupants.

Impact sur la valeur immobilière et le confort du logement

Contribution à la réduction de l’empreinte écologique

Enfin, participer à MaPrimeRénov en 2024 a un impact positif sur l’environnement. Ce mécanisme permet d’accélérer les travaux de rénovation énergétique. Il joue ainsi un rôle crucial dans la réduction de l’empreinte carbone des logements, contribuant ainsi aux efforts de lutte contre le changement climatique.

En optant pour des solutions énergétiques plus propres et plus durables, les propriétaires participent activement à la transition énergétique et écologique du pays..

Fabien Liegeois
Fabien Liegeois

De bureau d’études d’ingénieurs-conseils du bâtiment à investisseur-rénovateur libre aujourd’hui, je guide désormais les investisseurs avisés grâce à ma triple expérience : la rénovation, la thermique du bâtiment et l’investissement immobilier.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

LinkedIn
X
Email
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça peut aussi vous intéresser :

A qui déléguer ses travaux ?
Rénovation rentable

A qui déléguer ses travaux ?

Pour votre chantier de rénovation de passoire thermique, vous vous demandez ce que vous allez réaliser vous-même et quelles tâches vous allez déléguer. Mais est-il…

En savoir +