Moisissures sur les fenêtres en PVC : comment les traiter ?

Fabien Liegeois
Par Fabien Liegeois
Moisissures sur les fenêtres en PVC : comment les traiter ?

La moisissure est souvent l’un des principaux ennemis à abattre lorsque l’on décide de rénover une maison. La plupart du temps, celle-ci apparaît dans les angles des pièces donnant sur l’extérieur, sur les plafonds côté façade et dans les pièces humides… Mais il n’est pas rare que de la moisissure apparaisse sur les contours des fenêtres, y compris en PVC. Comment agir dans cette situation ? Voyons ensemble comment se débarrasser une bonne fois pour toute de la moisissure sur les fenêtres en PVC !

Le point sur la moisissure

Avant d’aborder concrètement le sujet, il convient de faire un rappel sur ce qu’est concrètement la moisissure

Cela vous aidera à mieux traiter le problème, et surtout à éviter sa réapparition.

Qu’est-ce que la moisissure ?

La moisissure se repère assez facilement par les traces noires ou blanches qu’elle laisse en bordure de fenêtres, ainsi que le long des murs et dans les coins des pièces. Son odeur est assez caractéristique, mais il ne faut pas la confondre avec une simple odeur de renfermé.

La moisissure est un champignon qui est très présent dans la nature. En extérieur, nous rencontrons énormément de spores de moisissure, mais elles sont trop petites pour être perceptibles.

Bien entendu, il n’est pas normal que de la moisissure se développe en grande quantité à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement. Certains types de moisissures peuvent même s’avérer dangereux, pour les habitants comme pour la structure des habitations et les menuiseries.

Mieux vaut donc toujours s’attaquer au problème rapidement lorsque l’on repère de la moisissure autour des fenêtres en PVC ou ailleurs.

A quoi est due la moisissure ?

Qu’elle apparaisse sur les contours des fenêtres, sur les murs, sur les plafonds ou dans la salle de bain, la cause de la moisissure est toujours la même. Il s‘agit de l’humidité. Pour être plus précis, il s’agit le plus souvent d’un problème de condensation. Vous pouvez ainsi être certain que de la moisissure va se développer à un endroit ou à un autre lorsque les pièces d’une maison sont humides et mal aérées.

La moisissure se développe donc en toute logique dans les endroits les plus froids et humides des maisons et des appartements, tels que les angles des pièces qui donnent vers l’extérieur, les salles de bain, l’arrière des meubles… Et donc les contours des fenêtres.

La moisissure peut également apparaître en cas d’infiltration d’eau, ou lorsque de l’eau s’accumule trop souvent à un endroit précis.

La moisissure sur les fenêtres en PVC : un cas particulier ?

Penchons-nous maintenant sur le cas qui nous intéresse plus particulièrement aujourd’hui : la moisissure qui se développe sur les fenêtres, et plus précisément sur les fenêtres en PVC.

En réalité, la moisissure peut se développer sur n’importe quel type de fenêtre, mais la cause reste presque toujours la même. Dans l’immense majorité des cas, de l’humidité s’est simplement accumulée dans une pièce mal ventilée.

La vitre et le cadre des fenêtres sont des zones propices à l’apparition de condensation. Si des gouttes tendent à perler sur les vitres, la moisissure n’est jamais loin… Le plus souvent, des gouttes de condensation sur les vitres apparaissent au petit matin, ou après que la salle a été fermée pendant un long moment. Si vous voyez systématiquement des gouttes de condensation sur la vitre de la fenêtre, vous savez d’où vient le problème.

Notez que le problème peut également apparaître lorsque l’isolation des fenêtres n’est pas bonne, ou que leur étanchéité n’est plus garantie. C’est le plus souvent le cas lorsque les fenêtres sont usées ou qu’elles ont été posées il y a longtemps. Mais cela peut également se produire lorsqu’une fenêtre n’a pas été posée correctement.

Dans ces conditions, l’eau peut parfois s’incruster dans les bâtis, et même à l’intérieur du châssis.

La moisissure sur les fenêtres en PVC : un cas particulier ?

Comment traiter la moisissure ?

Si vous avez constaté l’apparition de moisissure sur l’une ou plusieurs fenêtres en PVC d’un logement, il y a plusieurs questions à vous poser. Selon la gravité de la situation, il ne faudra pas toujours agir de la même façon.

Si vous avez constaté l’apparition de moisissure après que le logement a été inoccupé ou mal aéré pendant quelque temps, vous pouvez a priori vous contenter de traiter la moisissure aux endroits contaminés.

En revanche, si vous constatez que la moisissure ne cesse de réapparaître, ou qu’elle est fortement incrustée, il faudra faire une petite enquête pour déterminer la source du problème, et prévenir sa réapparition. 

Traiter la moisissure superficielle sur une fenêtre en PVC

Bonne nouvelle si la moisissure n’est présente que superficiellement. Il est très facile de l’éliminer, en particulier sur une fenêtre en PVC !

Pour retirer de la moisissure en surface, il suffit de frotter les taches avec du vinaigre ménager. D’autres produits anti-moisissure sont vendus dans le commerce, mais ils ne sont pas très utiles lorsque le problème est superficiel. Évitez également l’eau de javel et le chlore qui risquent d’abîmer les joints en silicone.

Frottez la surface contaminée avec du vinaigre blanc en utilisant un tissu doux. Normalement, cela devrait disparaître tout seul. Ceci fait, prenez le temps de bien aérer la pièce.

Si possible, prenez également soin de vérifier régulièrement que de la moisissure n’est pas réapparue au même endroit ou ailleurs dans la pièce… On ne sait jamais. Si vous constatez que de la moisissure est apparue au bout de quelques semaines, suivez les conseils qui se trouvent plus loin dans cet article.  

Notez que pour avoir l’esprit plus tranquille, il existe des tests de qualité de l’air qui peuvent vous indiquer la présence de moisissure dans l’air.

Traiter la moisissure incrustée sur une fenêtre en PVC

Lorsque la moisissure a eu le temps de bien s‘incruster sur la fenêtre et autour, le problème est sans doute un peu plus profond…

N’hésitez pas dans ce cas à acheter un produit spécial dans un magasin de bricolage. Même avec un produit spécial, il vous faudra user de l’huile de coude… En effet, il faut réussir à éliminer totalement la moisissure sous peine de la voir se propager à nouveau très rapidement.

Il est aussi important de noter que lorsque la moisissure a eu le temps de s’incruster à ce point, cela signifie que l’environnement est particulièrement propice à l’apparition et au développement de spores. Après ce nettoyage, il vous faudra donc prendre le temps de chercher la cause exacte de l’apparition de moisissure.

Prévenir l’apparition de moisissure

Comme nous le disions, la moisissure se développe surtout dans les endroits humides et mal aérés, dans lesquels il y a souvent de la condensation.

Dans les pièces humides

Si la moisissure est apparue sur une fenêtre située dans une salle humide comme une salle de bain, il y a fort à parier que la pièce n’est pas suffisamment ventilée. L’installation d’une VMC est souvent la seule solution viable pour éviter l’apparition de moisissure dans une telle pièce.

Dans les pièces sèches

Si la fenêtre se trouve dans une pièce plus sèche, il peut y avoir plusieurs causes à l’apparition de ces champignons.

  • Tout d’abord, la menuiserie peut être trop étanche. Paradoxalement, l’installation de menuiseries neuves et complètement étanches peut devenir une source de problèmes dans les bâtiments anciens ! Bien souvent, il est nécessaire de faire des trous d’amenée d’air frais et des ventilations mécaniques pour assurer un renouvellement d’air constant dans la maison. Pour cela, il faut en priorité installer une grille de ventilation sur la fenêtre.

  • D’ailleurs, le problème ne vient pas forcément directement de la fenêtre. La pose d’isolants, de BA13, ou même d’enduit peut également rendre une pièce ancienne trop étanche.
  • Il est également possible que la fenêtre ait été mal installée, et que l’isolation autour ne soit pas suffisante. Une menuiserie qui n’est pas suffisamment étanche peut créer un pont thermique qui favorise l’apparition de condensation. Attention tout de même à ne pas calfeutrer non plus les fenêtres avec trop de joints et d’isolation. En effet, les huisseries servent également dans une certaine mesure à apporter de l’air neuf au sein des habitations.
  • Dans les cas les plus extrêmes, il est possible que de l’eau puisse s’infiltrer à cause d’une fenêtre mal posée… Dans ce cas, il n’y a malheureusement pas d’autre solution que d’installer ou de faire installer une nouvelle fenêtre.
  • Notez qu’il est également possible que de l’eau s’infiltre par un autre endroit et qu’elle vienne s’accumuler autour de la fenêtre. Il convient donc de bien cerner l’origine de l’infiltration pour pouvoir trouver la solution qui convient. N’hésitez pas à lire nos fiches techniques sur les infiltrations pour en savoir plus.

Pour finir, il est aussi intéressant de noter que les chauffages par convection qui chauffent uniquement l’air peuvent amplifier le problème de condensation dans les pièces mal ventilées.

La rénovation c’est une aventure et parfois il y a quelques embûches ! Nous allons vous aider à y faire face grâce à notre formation.

La rénovation est un domaine très vaste. Parfois, il faut faire face à des évènements inattendus et les moisissures et autres mérules en font partie. Ne perdez plus d’énergie inutilement car, grâce à notre formation, vous pourrez sereinement gérer ces soucis.

Lire quelques livres est un excellent moyen de commencer à se former. Mais quand on parle d’une opération à 200 000 € et qu’on veut une rentabilité élevée, nous pensons qu’il ne faut pas se lancer seul. C’est pour ca que nous avons créé l’école Rénover Pour Gagner.

Il existe de nombreuses formations autour de l’immobilier, mais beaucoup sont assez génériques. Nous, nous avons développé un système basé sur l’achat et rénovation de passoires énergétiques.

Et pour vous l’expliquer, , nous organisons tous les jeudis un webinaire sur « 19 astuces pour rénover en classe D au meilleur coût ».

Fabien Liegeois
Fabien Liegeois

De bureau d’études d’ingénieurs-conseils du bâtiment à investisseur-rénovateur libre aujourd’hui, je guide désormais les investisseurs avisés grâce à ma triple expérience : la rénovation, la thermique du bâtiment et l’investissement immobilier.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

LinkedIn
X
Email
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça peut aussi vous intéresser :